Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par @nz.nik le

Vous le savez, chez Brain, on aime taper sur les influenceurs, ces VRP cyniques de la vie bourgeoise qui bradent leur intimité pour quelques likes de plus. Mais cette fois, la goguenardise a laissé sa place à la tristesse : depuis le succès de la série Chernobyl, les influenceurs se ruent dans la zone d'exclusion pour faire des photos, au mépris du danger et du bon goût. Est-ce que risquer sa peau (littéralement) pour une photo en string qui a récolté 1200 "J'aime" vaut vraiment le coup ? Les compteurs geiger sont-ils l'avenir de la hype ? Peut-être, mais restons en alerte : une invasion d'influenceurs mutants avec des duckfaces radioactives et des bras perches à selfies est désormais possible. Espérons qu'ils s'arrêteront à la frontière comme le nuage.

Capture d’écran 2019-06-12 à 11.07.51 

Capture d’écran 2019-06-12 à 11.02.06 Capture d’écran 2019-06-12 à 11.02.19