“Vous considérez-vous comme une pin-up ?”, “Pourquoi avoir changé de couleur de cheveux ?”, “Voulez-vous vous marier ?”... Quand Debbie Harry était invitée sur des plateaux télé, la pauvre devait tout le temps se coltiner des questions sexistes sur son physique et sur son couple plutôt que sur sa musique, émanant de journalistes mâles qui avaient du mal à accepter qu’une belle femme soit également une grande artiste. Jusqu’au jour où la dame a trouvé un moyen imparable de répondre aux machos : elle a amené avec elle une mascotte en peluche chargée de répondre aux remarques inappropriées à sa place. Génie.