Les tongs sont les strings des pieds et ne laissez personne vous foot-shamer
Si les claquettes subissent souvent opprobre et mépris social, ne vous en laissez pas conter, vos panards et panaris ont le droit s'émanciper, #bodypositive : "Claquettes et short synthétique, c'est la vie, la liberté, et tant pis pour ceux qui jugent. Laissez tranquilles ceux qui portent des tongs, ces strings des ièps. Par contre, les gars, n'oubliez pas de muscler vos mollets, y'a pas que les biceps dans la vie. Moi, grâce à la scène, j'ai des bénéfices : j'en ai enfin fini avec les jambes de crevettes. Je vais à la salle avec Caba et JeanJass. Après, y a un level qui nous différencie, mais ils y vont. Si si, je vous jure."

Capture d’écran 2019-07-18 à 19.05.46

Le naturisme, oui, mais sans vos enfants, par pitié (compris les vieux hippies ?!)
Les pires souvenirs de vacances de Roméo, ceux qui le hantent comme le Vietnam hante John Rambo, ce sont ses escapades sur le sable chaud des plages naturistes avec ses darons : "J'avais douze ans, le début de l'adolescence, c'est pas le meilleur moment pour voir ses parents à poil. Bon, y'a jamais de bon moment, mais si ça arrivait aujourd'hui, je pourrais en rire au moins". Tata résilience n'est pas aussi forte qu'on le dit, alors les parents, on attend que les oisillons quittent le nid pour déballer le matos aux quatre vents, OK ?

Capture d’écran 2019-07-18 à 19.02.21Pour pécho à la playa, attendre la nuit tombée
Certains travaillent leur démarche comme Aldo Maccione, d'autres jouent leur vie dans des parties de beach soccer tandis que quelques brebis galeuses misent sur leur maîtrise du diabolo : la plage est un peu la fashion week des parades nuptiales ou la coupe du monde du lâcher de phéromones. Pour séduire ces dames, le MC belge vous conseille de la jouer à la Batman et de faire de l'obscurité votre alliée : "Jouer de la guitare le soir, c'est le meilleur plan pour draguer, parce qu'on ne te voit pas trop, y'a moyen d'avoir l'air beau gosse. Quand j'apprenais la gratte, je ne jouais vraiment pas très bien, mais ça marchait déjà, ça captait les filles direct, ça leur faisait tellement plaisir. C'était du temps où c'étaient les mecs à la guitare qui séduisaient les filles, pas les rappeurs". 

Capture d’écran 2019-07-18 à 15.51.33

Interrail forme la jeunesse
Avec sa bande de potes de Linkebeek, le quartier de son enfance, Roméo en a fait des tours d'Europe grâce au fameux pass : "On a eu plein de galères, on a souvent dormi dans des gares ou sur des plages. C'était l'aventure". Heureusement, il a pu compter sur son passé de scout (une enfance difficile, décidément) pour devenir une sorte de Bear Grylls du plat pays. Ça valait le coup d'endurer les prêtres qui chantent L'oiseau bleu ou Stewball, aka "le son le plus traumatisant de l'univers", autour d'un feu de camp. 

Capture d’écran 2019-07-18 à 18.52.05Ecouter DJ Bobo vous sortira de la matrice
Qui a dit que les tubes de l'été n'avaient rien à vous apprendre ? Certainement pas celui qui a vu la vérité révélée grâce au Chihuahua de DJ Bobo : "Quand tu captes que tu peux faire un succès sans dire quoi que ce soit, c'est la pilule rouge dans Matrix, tu comprends le système dans lequel on vit". Une inspiration pour le titre Soleil ? "Quand même pas, j'ai quand même aligné quelques mots qui ont du sens sur la chanson, hein. Quand j'ai reçu la prod', je me suis dit que j'avais envie de me prêter au jeu du tube de l'été. D'ailleurs, c'est le seul morceau de toute ma vie que j'ai topliné — j'ai suivi les idées de mélodies des producteurs".

Capture d’écran 2019-07-18 à 19.55.06

Vous embrouiller avec votre moitié est inévitable, acceptez-le, ça ira mieux
C'est de notoriété publique et c'est même devenu la punchline du film Premières vacances : les vacances sont la pire épreuve du couple. Alors au lieu d'abandonner votre conjoint en l'attachant à un arbre sur une aire d'autoroute, celui dont le prénom vient du plus romantique des Montaigu a une philosophie digne de Sun Tzu : "Il faut se préparer à la guerre, ou plutôt accepter qu'on va se prendre la tête, que ça va partir en couille. Ça permet d'en rire une fois que ça arrive. De toute façon, c'est pas comme s'il y avait une télécommande pour mettre les gens sur off. Et puis tu peux pas aller faire un tour et abandonner l'autre". En fait si, vous pouvez, mais vous devrez bien revenir, avec votre air de chien qui a déféqué dans son panier. À vous de voir.

Capture d’écran 2019-07-19 à 11.49.55

Enchaînez les festivals comme Caballero les bédos
Le premier amour de Roméo, ce sont les festivals : "J'avais adoré le Rock Werchter en 2010 avec The Black Box Revelation, Muse, les Black Keys et Green Day. Mon premier, c'était le Couleur Café à Bruxelles : j'ai vu NTM, IAM, Damian Marley et Nas, il y a 10 piges. Ça me faisait déjà fantasmer, secouer ces foules de gens bourrés". Depuis, il est devenu totalement accro et enchaîne pas moins de vingt festoches cette année. "Je suis frustré, j'en ai fait vingt-six l'année dernière. Mon rêve, c'est Glastonbury", déclare même le festoxicomane, tombé dans l'enfer de la dépendance. Il userait même de subterfuges et camouflages pour assister aux concerts après ses prestations. Vous aussi, jouez donc à Où est Roméo ? cet été. Quand on lui parle de Vestiville, le Fyre Festival européen, ses pupilles se dilatent : "J'avais parié avec mon manager que ça arriverait. Les mecs venaient de l'étranger, personne ne les connaissait et ils avaient signé les plus grands noms, alors que c'est une vraie culture, presque un lobby en Belgique. Je suis bien content que ça ait foiré, ça leur apprendra à vouloir niquer le game en venant de nulle part, même si c'était abusé vis-à-vis du public". Ce qui nous amène à notre dernier conseil : si vous apercevez Ja Rule, sur un line-up ou même à proximité d'un stand de gaufre, partez, parce que les choses vont bientôt dégénérer. Capture d’écran 2019-07-18 à 15.58.39Et bonnes chipolatas à tous ! 

++ Roméo Elvis sera à Lollapalooza ce week-end, et dans plein d'autres festivals, sauf si Ja Rule en décide autrement. Plus d'infos ici