LE BIGOUDINI
Mais jusqu'où ira-t-on dans la dérive communautaire ? Après les autocollants "À l'aise Breizh" à l'arrière des Renault Espace, leur Cola certifié par les druides radicalisés de Plonéour-Lanvern, voilà que des fanatiques dopés au beurre salé comme les djihadistes au Captagon veulent amener leurs coiffes turgescentes, leurs joints de mauvais shit et leur dentelle impudique jusque dans nos piscines municipales et nos criques, en agitant leur drapeau séditieux sous le nez de nos enfants. Arrêtons-les dès maintenant, avant que les Corses n'embrayent et lancent leur I Muvrikini

Bigoudini

 

LE BLACKBLOCINI
Parce que le militantisme ne prend pas de vacances, les black blocs ne partent jamais à la plage sans cet uniforme noir qui leur permet de se baigner à visage couvert et d'avoir les bijoux de famille bien maintenus quand ils vandalisent du mobilier urbain ou la vitrine du McDo de Six-Four-les-Plages. Si leur masque peut les confondre avec de sympathiques plongeurs, leur matraque en acier inoxydable (pour pouvoir l’emporter sous l’eau) devrait normalement vous mettre la puce à l’oreille. Soyez vigilants.


Blackblockini

LE BALKINI
Les Levalloisiens en recherche d'évasion dans des paradis fiscaux se pavanent sur le sable fin, fiers de leur département et de leur couleur : le violet, comme les billets (double poney) que collectionnent Isabelle et Patrick, leurs Brangelina à goître. Mais que ces numismates ne s'éloignent pas trop de leur villas à Saint Martin — leurs parures de gros bonnets pourraient bien donner la rage aux sans-dents. Et leurs maillots sont bien trop sujets aux fuites* pour être étanches à tout contrôle**.
Balkini*de capitaux.        **fiscal.

LE JAUNESTRAP
Même quand ils arrêtent d’enquiquiner les rond-points pour aller faire bronzette au Touquet, les gilets jaunes ne #lâchentrien. Ce bas de maillot laissant l’anu' à l’air libre permet à ces agitateurs de prendre le soleil sans marque de bronzage sur le croupion tout en envoyant à la face du monde un message vindicatif : “On veut la raie publique et on l’aura !”. Qu’attend Monsieur Castaner pour intervenir ?

Jaunestrap

 

LE STARBUCKINI
On ne sait pas vraiment comment, mais les graphistes auto-entrepreneurs qui travaillent gratuitement contre un peu de visibilité arrivent eux aussi à prendre des congés. Ne se séparant jamais de leur tablette pour pouvoir créer des logos en typo Sans Serif même pendant leurs bains de soleil sur leur serviette Supreme, ils squattent les plages comme les chaises du café à la sirène grâce à ce slip possédant un routeur wi-fi et un porte-gobelet, qui  leur permet d'arborer leur pumpkin spice latte avec leur nom mal orthographié dessus telles des armoiries. 

Starbuckini

LE REBOKINI
Lorsqu’ils sortent de l’ombre des warehouses dans lesquels ils vivent tapis comme des rats pour envahir insidieusement nos plages, les technogoths ne sortent jamais sans ce bikini aux motifs analogo-darkos et orné des vrais poils de moustache de leur gourou Arnaud “Raël” Rebotini (qui sont en vrai totalement blancs, vu que lui-même a avoué). Conçu dans un textile innovant qui filtre les UV à 100% et équipé d’un lecteur MP4 intégré, ce vêtement technologique permet à ces créatures diaphanes de préserver leur teint blafard en lézardant sur leur serviette au son d’une techno racée.

Rebokini

LE DISRUPTKINI
Conçu par une start-up californienne et fonctionnant sur le modèle de la consommation collaborative, ce bikini deux places permet aux jeunes cadres dynamiques comme aux ambitieuses qui ne jurent que par Uberpool d’optimiser leur budget vacances en partageant un slip de bain (version homme), ou un haut et un bas (version femme). Comment ça fonctionne ? Via une app, les usagers sont mis en relation avec une personne qui accepte de partager un petit bout de tissu synthétique avec eux en échange d’une poignée de bitcoins et d’une belle expérience humaine — qui n’a jamais rêvé de se frotter les muqueuses avec un(e) inconnu(e) dans la lumière élyséenne du soleil de midi ? Dernier symptôme de l'uberisation galopante du nouveau monde, ces maillots qui font rimer natation avec start-up nation se répandent comme une poignée de poudre (de perlimpinpin) dans nos stations balnéaires.

Disruptkini

LE THIERRYMARIAKINI
Prisé par les vieux loups de mer qui aiment les idées houleuses qui sentent le varech, ce combo planche/moule-paquet est idéal pour ceux qui sentent le vent tourner et veulent surfer sur la vague bleu marine, comme l'eurodéputé fraîchement passé des Républicains au Rassemblement National. Malheureusement pour ces Brice de Nice d'extrême-droite, elle ne viendra jamais, les condamnant à se contenter de bomber le torse sur la plage en repoussant ces sales migrants de bernard-l'ermite venus piquer nos coquilles et nos emplois.

Mariakini

LE MORANKINI
Alerte — les ardents défenseurs de Jean-Marc Morandini ont eux aussi leur emblème en polyester, qui exalte l'amour intergénérationnel par-delà les lois et les carcans de la morale. Ce tanga transparent inspiré par le design des plus beaux scrota (oui, puisqu'un scrotum, des scrota) de l'Antiquité grecque est une invitation décomplexée au casting sauvage. Avis aux jeunes éphèbes qui veulent se faire repérer par les producteurs de télévision avides de chair fraîche. 

Morankini

++ Le fabuleux design des maillots a été réalisé par Hillel Schlegel, aka Scae. Gloire à lui.