dieilluUne vidéo datant 2012, prise au Future Festival par Ben Crossman, ancien membre du staff du groupe sud-africain, montrant Yolandi et Ninja prenant en chasse Andy Butler, frontman des Hercule And Love Affair, en l'insultant de "faggot" puis en le faisant faussement accuser d'agression sexuelle a ressurgi ces derniers jours. Ninja s'est défendu sur Facebook, expliquant qu'ils s'étaient embrouillés pour des raisons personnelles et non par homophobie, insistant sur le fait que le fameux Ben Crossman serait en train de se venger d'avoir été écarté de l'équipe avec ce montage, et a utilisé la défense Nadine Morano, arguant du fait que leur ami Dj Hitek est gay. Dans la foulée, ils ont été rayés de la prog' de Louder Than Life et Vegas' Life is Beautiful. Une erreur de jeunesse qu'on devrait leur pardonner, comme le magnanime BHL l'a fait publiquement pour Yann Moix ? 

Le problème, c'est qu'on a beau avoir été un temps séduits par leur esthétique déviante, sorte de cauchemar white trash psychédélique asséné dans des shows surpuissants et presque totalitaires, les frasques et les accusations commencent à sérieusement s'accumuler. Il y avait eu d'abord eu l'affaire de la blackface de leur fille Sixteen dans leur vidéo de I Fink U Freeky et celle de l'exploitation de la culture Xhosa (le groupe ayant repris des habits traditionnels utilisés par ce peuple lors des rites de circoncision pour des visuels).   

Mais c'est surtout l'affaire Zheani Sparkes, dont on a peu parlé en France, qui a émoussé l'image du duo en mars dernier. Cette chanteuse australienne, dont le style se rapproche d'Alice Glass de feu Crystal Castles, a sorti un morceau intitulé The Question, où elle accuse Ninja de l'avoir draguée parce qu'elle ressemble à sa fille, qu'il l'a forcée à participer à des rituels sexuels atroces, sous le patronage de Yolandi. Pour cet outrage à leurs idoles, les fans se sont déchaînés sur elle, l'accusant, comme les Die Antwoord eux-mêmes, d'avoir tout inventé pour se faire un nom. Sur le plateau de Chappie, film de Neill Bloomkamp où un robot flic se met à devenir intelligent (prenez-en de la graîne les CRS),  le comportement du MC avait déjà suscité la controverse, ce dernier ayant lourdement dragué des collaboratrices et envoyé des photos de lui nu ou en pleine action. Et c'est ainsi que le groupe est en train de devenir totalement triquard et ne fait guère plus parler de lui pour sa musique. A quand les excuses en grande pompe chez Ruquier ?