Chercher le garçon

Ezra Furman, par exemple, est un garçon qui s’habille, se maquille et se comporte parfois comme une fille, ou du moins, comme ce que nos sociétés un brin homogénéisées ont décidé de faire l’attelage des filles. À Cristina Daura, illustratrice de talent qui joue avec les formes, les idées, les couleurs et qui signe la pochette militante de Twelve Nudes (cinquième album de l’américain), Ezra a ainsi demandé de concevoir un objet qui, surtout, conteste l’idée même de genre, s’en amuse, et fait des stéréotypes des idées fabriquées par nos propres esprits englués dans des dynamiques toutes identiques. À Cristina Daura, on a donné la parole :

« Quand on m’a proposé de travailler sur la pochette d’album de Twelve Nudes, Ezra avait déjà une idée très concrète de ce qu’il voulait, ou au moins de là où il voulait commencer. Il avait cette idée d’illustrer les « douze nus » mais avec les organes génitaux censurés ou couverts, et donc sans genre. J’ai ensuite écouté les premières pistes brutes des chansons, et ai parlé de la signification de ces morceaux avec Ezra. Il m’a expliqué que son idée était de faire l’album le plus fort et le plus punk possible, et d’y exprimer un message activiste très clair (du moins, c’est le message que j’ai compris).

Avec cette idée en tête et celle des douze nus, j’ai pensé qu’illustrer ce qu’il y a à l’intérieur de la tête d’une personne avec la représentation de corps pourrait être un moyen d’expliquer à quel point la société veut regarder à l’intérieur de nous. Une main déchirant le visage de quelqu’un et regardant à l’intérieur. Vous pourriez aimer ou ne pas aimer ce que vous y voyez, mais c’est ce que c’est.

Et puis, j’ai aimé l’idée de faire sourire les personnes que je représente. Même si quelqu’un déchire votre visage, vous pouvez garder le sourire du diable et mordre quelque chose de beau et de doux comme l’aile d’un oiseau. Ressentir une certaine forme de douleur après avoir vu cette image, mais rester curieux et garder la vue : j’aimais cette idée.

Le graphisme de l’image est signé par un ami proche, Jabi Rodríguez. On a décidé de faire la typographie à la main et de la rendre aussi rugueuse et « punk » que la musique d’Ezra. On voulait aussi faire un clin d’œil à certains vieux disque de jazz qu’on regardait aussi au moment de travailler sur Twelve Nudes. Au final, l’idée était de faire une pochette de disque qui puisse dire ce que les chansons essaient de vous faire ressentir. »

Capture-d’écran-2019-09-11-à-14.48.20Capture d’écran 2019-09-11 à 14.49.17


++ Ezra Furman (Facebook / Twitter / Instagram / YouTube)

++ Cristina Daura (Facebook / TumblR / Behance / Instagram)
++Ezra Furman, Twelve Nudes, 2019, Bella Union / [PIAS], artwork par Cristina Daura (illustration) et Jabi Rodríguez (graphisme).

En partenariat avec Neoprisme.