Capture d’écran 2019-09-27 à 14.17.18

La dame bien emmaillotée ci-dessus, c’est Rosi Gladwell. Agée de 70 ans, cette britannique qui se dit “allergique au wi-fi” a dépensé des milliers de livres pour se mettre à l'abri des ondes. Elle a notamment consacré 400 livres (soit environs 450 euros) au sac de couchage de la photo, composé d'un tissage d’argent et de cuivre, pour pouvoir se draper dans cette couche protectrice comme un exhib dans son imper ou comme Manuel Valls dans ce qu'il lui reste de dignité. Aujourd’hui, elle craint que le déploiement de la 5G en Angleterre ne la tue : “J’ai très peur pour l’avenir”, dit-elle dans les pages de Metro. Mais si son espèce de sarcophage métallique DIY peut prêter à sourire, précisons quand même que l’électrosensibilité est une pathologie reconnue par la communauté scientifique, bien que ses causes restent inexpliquéeset que ses symptômes peuvent êtres difficiles à vivre. On lui souhaite donc force et courage.