Capture d’écran 2019-10-10 à 14.03.11

En plus des "transferts d'armes" au Yémen, l'Hexagone n'en finit pas de répandre le malheur et la désolation sur la planète. En effet, l'année dernière, les performances à l'étranger de Maître Gims, Ofenbach ou Charlotte Gainsbourg, notamment, ont rapporté plus de 300 millions d’euros à la France, d'après le Bureau Export. Cette association fondée en 1993 a pour but d'accompagner le développement de nos artistes à l'international et use de son réseau pour faciliter l'essor de nos musiciens. Très louable donc, mais de savoir que le Pavarotti de Levallois-Perret, la musique de la pub Oreo composée par des mannequins Les 3 Suisses et la chanteuse la plus gênée de l'univers connu font le rayonnement culturel de notre pays, ça fait une sorte de fussoir. Dans un article du Figaro, on découvre aussi que la très peu connue CloZee, qui "parcourt la planète avec ses productions électro-ethniques", est la 3e artiste française à tourner le plus hors de nos frontières, forte de ses participations à Coachella ou Lolapalooza. Et ça, c'est plutôt une bonne nouvelle pour la culture électronique, même si on dirait un peu un Harlem Shake mixé avec de la "world music".  

Capture d’écran 2019-10-10 à 14.05.42