Capture d’écran 2019-10-11 à 11.32.22

C'est quoi le truc le plus fou que vous ayez fait pour conclure ? Acheter une chemise chez Zara ? Payer le menu avec le bâteau en bois chez le japonais ? Vous récurer entre les orteils ? Pour Larry (le comédien Kody Kim), héros de la série documentaire Lost in Traplanta, francophone perdu dans sa translation dans le Sud des Etats-Unis, le défi est plus immense. Pour conquérir le coeur de sa dulcinée, il doit reformer Outkast, les anges de la southernplayalisticadillacmuzik partis trop tôt, en 2006, laissant un rap game beaucoup trop sérieux et bien trop sombre. Une gageure quand on sait qu'André 3000 préfère aujourd'hui jouer du flûtiau dans les lieux publics tandis que Big Boi s'amuse comme un petit fou en solo. Notre "inspecteur Gadget de poche", comme le surnomme un autochtone, qui allie le swag de Kevin Hart et l'humour belge, enfile donc son plus bel imper' pour remonter la piste du duo légendaire qui a été l'un des premiers groupes à mettre le Sud des US sur la carte mondiale du hip-hop. Dans la métropole, auparavant appelée Terminus, aujourd'hui capitale de la trap, cité où il y a le plus grand nombre de millionnaires noirs du pays, il va errer et faire des rencontres du troisième type avec les ATliens : des beatmakers en pagaille, la mère de Wacka Flocka Flame, un soundcloud rapper surnommé « grosse pension alimentaire », des vendeurs de bling-blings et de grillz, un pasteur fan de pera et des membres de la fameuse Dungeon Family (Outkast + Goodie Mob + Organized Noize). Lors de son voyage initiatique narré par le God of Rap (joué par le grand Masta Ace), il apprendra à être so fresh so clean, à placer des triplettes de charley comme Kurtis Mantronik, humera l'air du studio Stankonia, découvrira les liens entre music business et strip clubs et livrera des analyses sociologiques fulgurantes comme : "Ceux qui écoutent Outkast, ils ont une voiture et une maison, ceux qui écoutent de la trap, ils vivent tous chez leurs mères." Arrivera-t-il à réaliser l'impensable, sera-t-il séquestré par des gangs ou deviendra-t-il le sosie officiel de Kevin Hart ? On ne vous en dit pas plus, vous aurez 10 épisodes pour le savoir. Le premier est en ligne là, maintenant, tout de suite, en suivant ce lien vers Arte.tv et on vous balance en exclusivité galactique la bande-annonce :