(Il vous reste 99,9% de la chronique à lire, la suite est réservée aux séducteurs qui cherchent à progresser en décodage du body language…) 

Re-bonjour ! Si cette partie vous est accessible, c'est que vous êtes un séducteur qui cherche à progresser en décodage du body language : félicitations, vous pouvez vous applaudir. Les gens n'en sont pas conscients mais nous effectuons des gestes inconscients dans le but de séduire. Des mouvements anodins (sourcils, cheveux), une posture, des rires, un sourire, une larme... La séduction passe par le corps. On l’intellectualise alors qu’un geste, une main posée sur l’épaule, un regard un peu plus appuyé en disent dix fois plus que de longs discours et peuvent trahir notre attirance. Une grande partie (90% selon les chiffres de l'OCDE) de la communication est non verbale. Et encore plus chez les femmes ! Le langage corporel de séduction des hommes est très limité voire «primitif» : quand un mâle veut séduire, il porte ses lunettes de soleil baissées. C'est tout. Ainsi, il montre qu'il est disponible. Pour les femmes, c'est plus riche... et compliqué !

Les gestes féminins forment un langage silencieux qu'il faut apprendre à décrypter pour ne pas passer à côté d'occasions de séduire. C'est comme quand vous allez à l'étranger : c'est toujours mieux de parler la langue des locaux (hormis aux USA, où les femmes aiment notre accent frenchie «so cute», mais on y reviendra) pour payer le tarif «normal» et éviter de se faire arnaquer parce qu'on a «touriste» écrit sur la gueule. Hé bien pareil avec la langue du corps : il vaut mieux être bilingue pour ne pas vous faire avoir et vous retrouver à aller voir des prostituées, alors que si vous maîtrisez bien la communication non verbale, vous auriez sûrement conclu avec une personne gratuite durant votre soirée ! Pas d'inquiétude, il se trouve que je suis expert en communication non verbale. Suivez-moi, je vais vous aider à traduire les sentiments qui se cachent dans nos gestes...

Si elle se mordille les lèvres
Le mordillement des lèvres constitue un cas d'école. N'écoutez pas les pompiers : une femme qui se mord les lèvres avec les yeux écarquillés et les pupilles dilatées n'est pas du tout en train de faire une crise d'épilepsie ! Elle tente juste de contrôler le désir pour vous qui l'assaille. Si en plus, elle bave, aucun doute : elle vous veut maintenant... et tout de suite.
bodylanguage (1) (1)Si elle se touche la mèche

Vous l'avez sûrement remarqué : les femmes, quand elles ne sont pas chez le coiffeur, passent beaucoup de temps à jouer avec leurs cheveux, surtout leurs mèches... Vous voyez de quoi je parle, hein les filles... Anodin ? Aucunement ! Dégager leurs cheveux en arrière est une manière pour elles de montrer qu'elles ont un tatouage «
» dans le cou et de faire «respirer» leur aisselle en levant légèrement le bras. Regardez bien : si elle agite le bras comme un oiseau agite ses ailes, c'est qu'elle cherche à libérer des phéromones pour que cela vous retourne le cerveau... Attention aux faux amis : cela ne fonctionne qu'avec les vrais cheveux (une fille qui se touche sans arrêt les cheveux parce qu'en fait, elle porte une perruque trop grande et donc qui glisse, ne veut pas forcément coucher avec vous). Et tout cela se complique puisque les filles portent de plus en plus de rajouts et autres extensions du cheveu... Des chercheurs en séduction planchent actuellement sur les signaux possibles que cherchent à envoyer les filles qui se touchent les rajouts, mais il est trop tôt encore pour livrer des conclusions hâtives.

Quand elle vous fait la bise
Lorsqu'elle vous fait la bise, soyez attentif... Si elle enchaîne joue droite - joue gauche - joue droite tout en vous touchant l'épaule, cela signifie qu'elle est franc-maçonne et souhaite peut-être coucher avec vous. Pour en être certain, demandez-lui de vous serrer la main. Si elle effectue plusieurs pressions d'affilée avec le majeur, l'index et son pouce, c'est bien qu'elle est franc-maçonne et souhaite vraiment coucher avec vous.

mouth
Le geste du premier secours
Vous êtes en boîte de nuit et simulez un malaise. Vous vous effondrez au sol. Si une fille se jette sur vous pour immédiatement effectuer le bouche-à-bouche du premier secours, c'est juste qu’elle vous kiffe, la petite coquine...

Si une inconnue vous laisse manspreader dans le bus
C'est qu'elle vous kiffe...

Si une inconnue ne vous dit rien quand vous vous collez à elle dans le métro
C'est qu’elle vous kiffe...

Le mimétisme corporel 
Lorsque une femme adopte la même posture que vous, cela montre qu'elle est attirée par vous et aspire à la même chose. Faites le test : dans une soirée, lancez un paquito. Si une fille se met à reproduire votre gestuelle et votre posture, c'est qu'elle a le même désir que vous. Et qu'en plus, elle est originaire du Sud-Ouest. Au top !

Les gestes avec les mains
Il y en a plusieurs.
- Par exemple, en situation de séduction, les index collés à la verticale devant la bouche signifient «J’ai envie de toi, tout de suite». Toutefois, un simple croisement de jambes conjugué à une «main courante» au commissariat annule ce «message».
- La manière de disposer vos deux mains l’une contre l’autre a une signification. Lorsque votre poignet droit est empoigné par la main gauche, cela sous-entend que vous êtes disponible sexuellement. Dans le cas contraire, c'est next. Lorsque la main droite est placée sur l’épaule gauche et que la joue gauche repose sur cette dernière, pas de doute, la miss est intéressée. En revanche, si la joue gauche n'accompagne pas le geste, ce n'est plus un signal de séduction, c'est une quenelle - en somme un salut nazi inversé, et c'est puni par la loi (les articles 23 et 24 de la loi de 1881 prévoient théoriquement une peine d'emprisonnement d'un an et jusqu'à 45 000 euros d'amende ; l'article R. 645-1 du code pénal prévoit également une amende de 1 500 euros pour «le port ou l'exhibition d'uniformes, insignes ou emblèmes rappelant ceux des responsables de crimes contre l'humanité» ; n'hésitez pas à porter plainte contre la fille si elle effectue ce genre de gestes de séduction déplacés, voire carrément antisémites).
- Faut-il le prendre mal si elle vous fait un doigt d’honneur ? Pas du tout, jajaja... C'est simplement que la petite veut se marier et qu’elle vous demande de lui acheter une bague de fiançailles, mais qu’elle confond tout bêtement son annulaire gauche avec son majeur. Ne la blâmez pas, ça arrive de se tromper !
asl (1)…Mais attention à l’abondance de gestes 

Trop de gestes tuent le geste ! Si elle multiplie les grands gestes tel un mauvais mime, dites-lui que cela va trop vite entre vous, que vous n'avez pas le temps d'analyser tous ses signaux, et demandez-lui d'arrêter. Si elle ne vous comprend pas et ne vous répond pas par voie orale, c'est que cette fille vous baratine depuis le début : elle ne vous envoie pas des signes amoureux, elle est simplement sourde et muette ! Pas d'inquiétude, à la longue, vous apprendrez à bien décrypter les signes et éviter ce genre de pièges. Autre exemple : une fille qui vous adresse un signe «Jul» ou un signe «West Coast» ne vous exprime pas son désir, loin de là - c'est même tout l'inverse : elle est sûrement lesbienne.

(Il vous reste 98% de l'article à lire, la suite de la chronique est réservée aux vrais séducteurs...)

Vous souhaitez licencier votre propre boss ? Reconquérir votre ex ? Devenir un mâle alpha ? Vous débarrasser de vos rivaux ? Apprendre à rédiger une lettre d'insultes sans tomber sous le coup de la loi ? Réussir à couper la parole à une femme ou à un enfant malgré votre timidité ? Rebondir après 5 ans de prison pour «corruption de mineur» ? Maîtriser la règle du O.U.I. (un oui est un oui, un non est un oui, un peut-être est un oui) ? Ne plus hésiter au moment de faire la bise (Deux ? Quatre ? Six ? Dix ? Ou sur la bouche dès le premier regard ?) ?  Retrouvez toute l'actualité et les conseils de Séducteur Sensuel sur Instagram, ou avec le hashtag #SS.