déguisement3

La chose la plus angoissante à Halloween ce n’est pas le mauvais goût de certains déguisements, c’est leur impact sur l'environnement. Une étude menée par l’organisation caritative Hubbub révèle qu’environs 2 000 tonnes de déchets plastiques seront  être générés par les déguisements et accessoires achetés cette année - soit l’équivalent de 83 millions de bouteilles. En effet, les produits conçus pour cette occasion (chapeaux de sorcière, toiles d’araigné…) sont généralement fabriqués en matériaux synthétiques, conçus pour être bon marché et jetables. Après avoir passé au peigne fin les articles saisonniers vendus dans 19 supermarchés et détaillants (Aldi, Asos, Amazon…), Hubbub a découvert que 83% des matériaux utilisés pour les construire contenaient du pétrole polluant. Pour contrer le désastre, l’organisme vous recommande donc d’acquérir des déguisements de seconde main ou fabriqués avec des matériaux non plastiques. Pourquoi pas carrément enfiler une tenue biodégradable, comme le Monsieur élégant et décontracté ci-dessus ?