tedbundy

Nous sommes tous pétris de contradictions, mais peu de cas sont aussi troublants que celui de Ted Bundy. Hier, on apprenait au détour d’un top sur les serial killers que le tristement célèbre tueur en série, qui a avoué 30 meurtres et en a sans doute commis bien plus, avait travaillé bénévolement pour une hotline de prévention contre le suicide en 1971 durant ses études de psychologie. Mais pourquoi un homme qui a passé sa vie à semer la mort a-t-il aidé des gens à ne pas se la donner ? 

D’une manière pragmatique, on peut penser qu’il le faisait pour obtenir des crédits pour sa fac de psycho. Mais pour certains des psys qui se sont penchés sur cette affaire, les bonnes actions de Bundy pourraient justement avoir un lien avec ses tendances psychopathologiques. De fait, les psychopathes se mettent souvent en position d’apprendre comment fonctionnent les gens normaux afin de pouvoir simuler les émotions qu’ils sont incapables de ressentir eux-mêmes. D’une certaine manière, ses sessions téléphoniques ont donc pu apprendre à Bundy à mieux manipuler ses futures victimes. Peut-être aussi que le type aimait juste tenir la vie et la mort des gens entre ses mains, atteint par une sorte de complexe divin.