Oui, j’ai déjà violé une femme”, “il arrive un moment où elles sont consentantes", “quand c’est sa femme, c’est marrant”... L’INA a déterré un micro-trottoir daté de 1976 sur le viol, et les réponses des types font froid dans le dos. 44 ans plus tard, l’institut est retourné dans les rues pour reposer les mêmes questions à des hommes d’aujourd’hui. Et heureusement, leur point de vue sur la question a bien changé. Comme quoi le féminisme c’est vraiment mieux maintenant, même si certains ont du mal à prendre le train du progrès...