Vous le savez, d'ordinaire, chez Brain, on aime que les rades et les dancefloors soient comme nos blagues : bien crades. Mais à situation exceptionnelle réponses exceptionnelles, il va nous falloir faire les confinés pour ne pas mourir comme des cons finis. Mais ce n'est pas une raison pour ne plus essayer d'altérer notre conscience en levant le coude, histoire de transcender tout ce bordel et continuer à socialiser malgré tout. Eh bien figurez-vous que les Japonaises ont déjà une solution : le on-nomi (littéralement "boire en ligne").  En utilisant une app de visioconférence, Zoom, elles se réunissent à plusieurs pour trinquer et briser l'ennui. Et si on rejoignait le mouvement ? Parce que tout le monde n'a pas la chance d'avoir un balcon pour s'enjailler à la teuf du quartier, à l'italienne.