une_lellouch_1CINEMA :

Où sont les femmes ? de Gilles Lellouche
Avec Matthieu Kassovitz et un casting 100% masculin
Un mystérieux virus touche uniquement les femmes qui doivent être placées en quarantaine. Les hommes se retrouvent livrés à eux-mêmes. Cette comédie met en scène des personnages masculins dans des situations pittoresques typiquement "féminines" comme faire les courses, le ménage etc... c'est difficile mais petit à petit nos héros relèvent le défi si bien qu'ils se demandent si les femmes sont si nécessaires que ça. Les soirées ne sont plus gâchées, les toilettes enfin tranquilles, la langue française réhabilitée. Simon (Guillaume Canet) et Mathias (Louis Garrel) se rapprochent d'ailleurs dangereusement jusqu'à presque échanger un baiser avant de stopper net en s'écriant "NO HOMO !". Rejoints par Ibrahim (Matthieu Kassovitz) ils décident d'aller coûte que coûte retrouver les femmes en quarantaine, réalisant leur utilité. Mais comment faire sans les importuner ? Dilemme. Un film féministe engagé et librement inspiré par l'épisode de confinement lié au coronavirus de 2020.

Epaisseur Triple de Philippe de Chauveron (Qu'est-ce qu'on a fait au bon dieu).
Avec Christian Clavier, Dany Boon, Sylvie Testud, Gad Elmaleh.
Un quartier résidentiel de Mulhouse au temps du confinement. Bertrand Mornay est pdg de l'usine de papier toilette où travaille Dédé Berchot (Dany Boon) marié à Sabine (Sylvie Testud). Il organise un trafic de pq avec son voisin Adil (Gad Elmaleh) pendant le confinement.
Humour gaulois, préjugés racistes et de classe illuminent cette comédie menée bon train. A vous faire tousser de rire. Avec la participation amicale de Romain Goupil dans le rôle du préfet.

Rue Lancry de Christophe Honoré.
Avec Niels Schneider et Isabelle Huppert.
Tancrède vient de perdre son compagnon, dans un train qui le mène de Laval à Paris il retrouve Alice (Chiara Mastroianni) son amie d'enfance qui lui apprend que sa mère Eliane (Isabelle Huppert) avec qui il n'a plus de contact depuis des années est atteinte d'un cancer en phase terminale. Il la retrouve dans l'appartement de son enfance rue Lancry où elle vit toujours. Le confinement vient d'être déclaré alors il décide de rester avec elle. La cohabitation va être douce-amère entre reproches, souvenirs et éclats de rire désabusés.

Wuhan de Roman Polanski.
Produit par Alain Terzian avec tout le gratin du cinéma français et Emmanuelle Seigner.
Enquête fantastique sur la personne ayant mangé la soupe de chauve souris qui a déclenché l'épidémie mondiale de coronavirus. Noémie (Seigner) est une prostituée française qui vit à Wuhan, elle partage la vie de Tao (Vincent Cassel en chinese face) à qui on reproche d'avoir contaminé le pays ce dont il se défend mais les autorités chinoises ne l'entendent pas de cette oreille tandis que le couple vit l'enfer du soupçon et se retrouve victime d'une chasse aux sorcières de la part de la population.

Jogging de Sophie Fillières
avec Valérie Donzelli et Agathe Bonitzer
Clémentine (Donzelli) dirige une agence de comm' à Paris, pendant le confinement, elle sort faire son jogging mais au moment où une patrouille l'arrête aux Buttes Chaumont pour lui demander son attestation, une bagarre éclate entre la police et Annabelle (Bonitzer) une gilet jaune rebelle qui refuse le confinement. Clémentine reçoit un coup de matraque par accident qui lui fait oublier les multiples codes d'accès à son appartement situé dans une résidence ultra sécurisée. Se sentant coupable, Annabelle lui propose de l'accompagner rejoindre son agence dans le 9eme où se trouve un trousseau de clefs. Une traversée dans Paris déserté, un jeu de chat et de souris entre les héroines et la police, une aventure rocambolesque.

Code vie-19
de Jean-Luc Godard
avec Lily-Rose Depp (compétition officielle Cannes 2021)
Le réalisateur a dirigé Lily-Rose Depp via Skype, chacun confiné chez lui pour tenir une sorte de journal de bord. Un parti pris esthétique a été demandé à l'actrice par Godard en la faisant coller un bout de scotch sale sur la caméra de son mac "Je souhaitais qu'elle soit comme observée par le virus mais c'est aussi une référence à mon glaucome. Le spectateur est ainsi plongé dans la perspective du virus et je suis également ce virus observant sa victime, livrant volontairement son intimité à notre société caméra". Pour le reste la jeune actrice avait le champ libre. Le documentaire très long (20h10) la montre tantôt en train de fabriquer du gel hydroalcoolique avec du N°5 tantôt essayant diverses coiffures et tenues vestimentaires que l'on devine difficilement à cause du scotch.

LITTERATURE :

Confinée de Christine Angot
Christine est écrivain mais ce n'est pas Angot. 15 jours avant le confinement elle a rencontré Etienne. Etienne est célèbre, c'est tout ce que nous saurons de lui. Elle le répète 7 fois. Christine propose à Etienne de passer le confinement chez elle. La première semaine se déroule sous la forme d'un jeu sexuel, chaque jour la dégustation d'un nouveau type de pâtes sur le sexe de son amant est décrite en détail comme un journal de bord du confinement mais les choses déraillent lorsque Etienne contredit Christine lors d'une discussion. Le journal intime change de ton, Christine s'interroge sur son rapport à l'intimité qu'elle rapproche des chaînes info que les amants regardent en boucle pendant leur confinement. Les informations déforment le monde tel qu'elle l'envisage. Toutes les informations. Comme ce moment fatidique qui marque le tournant décisif du récit où Christine surprend Etienne aux toilettes, porte ouverte, nu, de dos, il urine. Elle l'examine, la délicatesse de sa colonne vertébrale, ses épaules larges, ses fesses rebondies. Etienne pète. Depuis la table du salon d'où elle l'observait nue elle aussi, Christine pousse la voix "Je n'ai pas besoin de recevoir cette information". Etienne ne comprend pas. "Tu ne comprends pas ? Il ne comprend pas. Je n'ai pas besoin de recevoir cette information. Je n'ai pas besoin de savoir ça de toi. Je n'ai pas besoin de toutes ces informations. Tu ne comprends pas ? Je suis là, je t'observe, j'observe le monde et je reçois des informations que je ne souhaite pas recevoir. Elles déforment mon monde. Tu ne comprends pas ? C'est formidable. Il ne comprend pas". Etienne restera-t-il une semaine de plus en confinement avec Christine ou préfèrera-t-il quitter l'appartement et risquer sa vie en s'exposant au covid-19 et à Didier Lallement qui patrouille dans Paris ?

Lockdown 2020 de Frédéric Beigbeder
Omer dirige une maison d'édition à Paris, il est aussi écrivain, pendant le confinement qu'il passe seul dans son appartement il est contraint à un sevrage hardcore après avoir raté un dernier rendez-vous avec son dealer avant le lockdown. Dans son délire il imagine les personnages des romans de son auteur américain favori Brett Easton Ellis s'extrairent des livres dans sa bibliothèque pour le torturer. Chacun lui reproche de s'être plus qu'inspiré de l'américain pour sa propre production. Le confinement et le sevrage cold turkey s'achèvent. Omer s'aperçoit alors qu'il avait juste lu Lunar Park d'Ellis en phase paranoïaque, pas grave, il racontera quand même cet épisode. A présent sevré, Omer s'aperçoit qu'il est de droite, il se lance dans l'écriture de son prochain roman : "Wokay" sur la génération woke.

 PDL