arbreLe contact humain vous manque cruellement mais vous êtes seul dans votre confinement, laissé pour compte au fond du bol de la tendresse comme un raisin sec dans un mélange apéro salé ? Vous rêvez d’un bon gros câlin, d’un geste affectueux ou d’une accolade amicale mais la distanciation sociale vous empêche de retrouver vos copains ? Les Islandais ont peut-être la solution : enlacez un peuplier. En effet, l’office national des forêts d'Islande conseille à toutes les personnes anxieuses qui le peuvent de serrer très fort un arbre dans ses bras et les gardes forestiers ont commencé à aménager les espaces verts pour répondre à la demande sans faire courir de risques aux promeneurs. À ceux dont la simple évocation d’une balade en pleine nature fait monter la sève, on ne vous apprend rien en vous disant qu’étreindre des troncs a un effet relaxant plutôt efficace (à condition de se prémunir des espèces urticantes bien sûr). Aux autres, les amoureux du béton qui n’ont jamais senti contre leur peau le grain si particulier de l’écorce d’un chêne : lancez-vous et vous verrez bien. Bon évidemment, si vous n’habitez pas sur une île nordique qui compte 360 000 habitants, ne vous amusez pas à braver les consignes de l’état d’urgence sanitaire pour aller faire un trail dans les bois. Cette suggestion anti-stress vaut donc uniquement pour celles et ceux d’entre vous qui disposent d’un extérieur. Mais rien ne vous interdit, en revanche, de dire des mots doux à votre jardinière. 

(Source)