Depuis le début de la pandémie, face aux bourses aussi stables qu'Afida Turner, les ultra-riches cherchent des investissements plus sûrs. C'est pourquoi le marché des objets de stars n'a jamais été aussi florissant, comme si la renommée devenait le nouvel étalon-or. Nous voilà donc, en 2020, où il est raisonnable de placer 33.000 euros dans le jockstrap d'Elvis Presley. D'après Daniel Wade, directeur de Paul Fraser Collectibles, le King l'aurait porté plusieurs fois dans les années 70. Pour rappel, le jockstrap est un slip qui laisse le cul nu, très apprécié par les sportifs et une partie de la communauté gay. «C'est extravagant. C'est absurde. C'est absolument Elvis." a commenté Wade. Un objet qui étaye la théorie du complot selon laquelle le rockeur serait mort d'une overdose de mauvais goût.