Au lieu de s'écharper sur le port du masque lors de la dernière Fête de la musique, le véritable motif d'indignation qui devrait préoccuper la communauté nationale, c'est le grand concert en VR de Jean-Michel Jarre, le tronpa des grands raouts subventionnés. Plusieurs start-ups françaises se sont réunies (vous trouverez leurs noms ici si vous cherchez des responsables) pour concevoir ce qui devait être une vitrine phénoménale pour la "french tech" : le premier concert en réalité virtuelle du monde. Malheureusement, 600.000 personnes (deux et demie après trois minutes de live selon nos informateurs) ont suivi ce concert aux graphismes rappelant la Playstation 1, les génériques Eurovision et l'ambiance moribonde post-hype de Second Life. A côté de la perf' de Travis Scott sur Fortnite, on passe encore pour des suppôts du Minitel qui jouent à Pong sur une borne pour leur pause de midi. Merci pour la hchouma en mondovision Jean-Mi.

F8E4301F-2782-44C4-858D-9029D5B892B6