La pride, ça représente quoi pour toi en 2020 ?
Charlie She : L’inclusivité, c’est important de se rappeler pourquoi existe la pride. Souvent je repense à Stonewall, aux femmes trans et noires qui se sont battues et sont mortes pour que nous puissions exister, et qui le font encore. Je les honore en créant un environnement safe et inclusif autour de moi, et c'est tous les jours pas seulement à la Pride.

Quelles sont tes revendications cette année ?
Je veux que nous soyons écoutés et inclus dans les prises de décisions quant a notre survie. Je veux qu’on protège et donne FINALEMENT plateforme et parole aux femmes trans noires.

Si tu devais crier un slogan quel serait-il ?
Pas d’homme cis au pouvoir, pouvoir aux femmes trans et noires.

L’homophobie en France (où tu sembles vivre maintenant) et/ou au Canada d'où tu es originaire et/ou aux Etats-Unis où tu vivais aussi, elle en est où ?
Entre Macron, Trump et Trudeau, hommes cis blancs ascendant connard, c’est pas de si tôt qu’on va arrêter de se battre pour nos droits.

Capture d’écran 2020-06-27 à 13.56.49De quelle façon la perception des LGBTQI a-t-elle changé depuis ton adolescence ?
Avant on avait The L word, maintenant on a the L word nouvelle génération 😂. Au moins on a les réseaux sociaux pour connecter et savoir qu’on existe.

Être queer c’est pas facile ou c’est la meilleure chose du monde ?
C’est la meilleure chose au monde. L’hétéronormativité est pour moi une tranche de pain de trois jours alors que le Queer est un éclair au chocolat de la boulangerie du coin.

Tu vas faire quoi samedi pour la pride ?
La pride sur l’eau à la Villette. 

Quel est ton meilleur souvenir de pride ?
La pride tombe toujours pendant mon anniv donc à chaque année j’ai de nouveaux souvenirs magnifiques, c’est sûr que San Francisco c’est mon coup de cœur.

Ce serait quoi le char de tes rêves ?
DES FEMMES TRANS NOIRES qui sont célèbrées et aimées à leur juste valeur.

Capture d’écran 2020-06-27 à 13.58.11Parlons du tabou de la masturbation féminine. Dans Portrait Craché d’une Famille Modèle, sorti en 1989, il y a une fameuse scène où la famille grille que la tante a un sextoy et c’est la honte pour elle. Tu penses que la parole autour des sextoys s’est libérée depuis ?
Honnêtement moi j’ai toujours, par ma propre curiosité, été intéressée et vraiment ouverte avec ma sexualité. Les sextoys sont arrivés assez rapidement dans ma vie et en font beaucoup partie !  

Ton premier sextoy ? Acheté où, et quand ? 
Un gode, avec ma première copine j’avais 17 ans et elle 30, elle m’a tout appris.

Est-ce que toi aussi tu as cru quand tu étais petit.e que les vibros de la Redoute servaient vraiment à se masser le cou ?
Honnêtement non parce que mes parents en avaient pas ! Ils avaient plutôt une collection cassettes VHS porno, plutôt lesbiennes aussi c’est curieux.....

La meilleure scène de film ou de série avec un toy ?
Ma vie.

Capture d’écran 2020-06-27 à 14.08.28Tu les achètes où tes sextoys ?
PARTOUT mais surtout je les reçois en cadeau par la poste pour les tester. 

Combien tu as de sextoys aujourd’hui ?
Une quinzaine si pas plus.

Lesquels ?
Gode de toutes tailles, plugs anaux de toute tailles dont certains qui vibrent, vibrateurs de toutes textures et forces, un grand Wand fait en collaboration avec un super ami hellomynameiswednesday.

Ton préféré ? Pourquoi ?
Honnêtement ce que j’aime c’est les duo/trio. J’en veux un qui vibre dans mon uc, un qui me défonce la chatte et surment un ptit vibro pour bien me stimuler clitoridiennement. J’aime être bien prise en main 🌈🙌.

Si tu devais être un sextoy, lequel serais-tu ?
Je serais un gode forme poing qui vibre en silicone mat, rose pastel.

++ Crédit photos : Charlie She
++ Nous avons été couverts de sesterces par LELO pour écrire cet article. C'était ça ou on prostituait ce chaton
++ LELO vous propose un lieu safe pour prider aussi virtuellement. Sur Instagram, les hashtags #ThisIsWhyImProud et #LELOVirtualPride seront réservés aux photos de vos plus belles tenues pour aller défiler ainsi que vos projets de char. Il y a également un concours, "Dear Younger Queer Self", où chacun peut prodiguer des conseils à son soi du passé dans une lettre. Vous ne pourrez pas créer une faille spatio-temporelle pour éviter de sortir avec quelqu'un qui a un tatouage tribal au-dessus des fesses, mais vos expériences aideront d'autres personnes LGBTQI a se sentir moins seul.e.s et incompris. Il suffit d'écrire entre 400 et 800 mots et de les envoyer à [email protected] avec comme objet Dear Younger Queer Self Contest avant le 30 juin.