16B13B52-E07B-4A0A-8AE5-545D71866F61Massimo Mauceri, un restaurateur florentin, a eu une idée, un beau geste pour aider tous ces graphistes précaires à qui il ne reste plus que leurs raretés musicales qu'ils écoutent une fois par an à survivre : le Vinyl Coin. Il suffit d'apporter vos disques et, selon leur valeur sur Discogs, ils vous permettront de grailler dans sa pizzeria. Une monnaie qui, si elle est adoptée en France, devrait pouvoir sauver la moitié du XIème arrondissement. En attendant, c'est seulement chez Melloo.