Toi le grand connaisseur de l'horreur, fais-nous ta sélection des pires affiches de films français et explique-nous pourquoi elles te révulsent.
Stagiaire des Affiches : Vous avez 59 heures devant vous ? Pour être exact c'est la quasi totalité des affiches de cinéma, françaises, américaines, anglaises, ou autres qui sont tombées dans une pauvreté visuelle sidérante. Mais je prends les devant, j’ai vu le futur et y’a une question après qui en parle. Les affiches françaises se distinguent par leurs laideur parce que nous sommes un pays qui produit principalement des comédies, et que le modèle des affiches de comédies françaises sur fond bleu avec typo jaune ou sur fond blanc avec typo rouge est particulièrement hideux. Ce qui les rend particulièrement infâmes, c'est deux choses. Déjà on sent que les acteurs qui sont venus prendre leurs chèques avaient autre chose à faire que de venir poser pour un shooting. Souvent ils sont détourés à la truelle et tous collés ensemble. Partant de là, même le Michel-Ange des graphistes ne peut pas faire de miracle. Même en rajoutant des ombres. La deuxième chose, ce sont les attitudes dignes de stars du muet qu'on fait prendre aux acteurs sur ces affiches. Histoire qu'on comprenne bien que le perso qui fait la tronche au milieu est saoulé par ses proches et que ça va être bien rigolo de le voir se coltiner ces relous. Je pense que celle de La Ch’tite famille est vraiment un modèle du genre. Mais les fonds blancs ne sont pas en reste, Mes trésors et Garde partagée sont sur le podium de l'horreur absolue. Et je ne vous parle même pas de celles type photo de classe genre Les Tuches et Qu’est-ce qu'on a fait au bon Dieu.

45904E91-6B79-40C0-9411-01F166026137

 Mais est-ce qu'il y en a qui trouvent grâce à tes yeux ?
Oui, heureusement qu'il y en a des jolies ! Les films qui sont passés entre les mailles du filet marketing. Celles des films qui sortent des sentiers marketés et que les mecs chargés de la com' ne savent pas vendre avec des formules toutes faites. Du coup on laisse le réalisateur et les graphistes tranquilles. Et là, bizarrement, c’est beau. Genre du Gaspard Noé ou du Dupontel. Jean Eudes de la Marketance, on lui a appris à vendre des bidons de lessives, pas des oeuvres d’art. Si ça sort des cases, ça fait des affiches comme Au revoir là haut, Adieu les cons, Enter the Void, Lux Aeterna et là c'est beau ! C'est comme tout. Pour vivre heureux vivons cachés. 

D’après toi, à quel moment le cinoche français s’est mis à déconner gravement avec ses affiches ? Aurais-tu le nom et les adresses des coupables ?
Ça a bifurqué au début des années 90 quand la PAO (Publication Assistée par Ordinateur) s'est democratisée. Quand les gars du marketing ont vu qu'avec un dos à dos sur fond blanc comme Pretty Woman on faisait plus de thunes qu'avec une affiche sublime comme celle de L'île aux pirates dessinée par la légende Drew Struzan (également derrière celle de Retour vers le futur) le game était plié. Regardez les affiches de On peut toujours rêver avec Smaïn et Pierre Richard, celle de Prête moi ta main avec Alain Chabat et Charlotte Gainsbourg et celle de Telle mère, telle fille : on couvre 25 ans de comédies françaises avec  des affiches "Pretty Woman" en puissance. Pour ce qui est des noms, ce sont ceux des chargés de com' des boîtes de prod. Chacun y va de son brief à l'agence créa et ça finit toujours en " Faites m'en une comme les Ch’tis". Les graphistes proposent des trucs sublimes et on leur dit non. Les distributeurs tout comme les multiplexes sont là pour vendre des bonbons. La beauté des affiches, c’est le cadet de leur souci. Pire, ça coûte des sous, alors pourquoi s’embêter. C'est aussi simple que ça. La dimension artistique n'existe plus. 

796C1A76-71D6-4072-A301-045B8B966DFB

Pourquoi les affiches des comédies sont-elles systématiquement dégueulasses ? 
Ce sont celles où il faut faire comprendre qu'on va bien rigoler. Du coup on accentue bien tout. Les mimiques, les postures, on met un jeu de mots, des points de suspensions, et des polices d'écritures bien marrantes. C’est la combinaison de tout ça qui fait passer le truc de moche à totalement insupportable, parce qu’on a l’impression que c’est tonton Robert qui fait une vanne lourdingue à Noël et qui te tape avec son coude à table : “HEIN ?! T’AS COMPRIS ? C’EST MARRANT HEIN !?”

Sommes-nous condamnés à voir des typos jaunes sur fonds bleus à tout jamais ?
Ça ne date pas d'hier. L'affiche du Gendarme de St-Tropez était comme ça. Mais au moins c'était dessiné. C'est pas tant les couleurs le problème. Encore une fois, c'est cette hyper exagération grand guignolesque des attitudes et des situations qui est épuisante. Et ce ton qui te hurle “HOLALA ON VA BIEN SE MARRER HEIN !” Et j'ai bien peur que tant que des films comme Les blagues de Toto ou Ducobu 3 pètent le box-office, les mecs qui vendent les films ne voient aucune utilité à s'emmerder à faire autre chose que ces daubes visuelles. Ah, vous voulez un secret ?  ILS LE SAVENT QU'ELLES SONT MOCHES ! Mais ils s'en foutent. De la même manière qu'ils savent que leur film est une merde. Ils savent très bien ce qu'ils font. Mais vu que les films de merde avec des affiches de merde font des entrées, ils continuent à se faire du blé sans se casser la tête. 

D'après toi, ce sera quoi la prochaine tendance ?
En terme d'affiches officielles, je pense que ça va encore empirer. Avec le marché des plateformes numériques, il faut des petits visuels très reconnaissables. En un clin d'œil, tu dois savoir que tu vas voir un actioner bourrin US ou une comédie française. Les visuels qu’on a sur les plateformes vont de plus en plus devenir les affiches officielles. On va aller vers du personnage unique avec une couleur unique par genre et basta. Comme pour les trucs fauchés en VOD.

ABB81F66-8723-4B38-9B0D-15ED0322CB17

Toi qui prophétises souvent les futurs scénar’ qu’on va proposer à Christian Clavier ou Kad Merad, tu prévois quoi sur le sujet du Covid ?Pas la peine de prophétiser. Dany Boon a déjà dit qu'il allait faire un film sur le confinement, qui se déroulera dans un immeuble parisien. Je pense qu'on aura un échantillon représentatif de la société pour avoir moults gags où ta mémé et ton tonton pourront dire "Ahahah c'est comme à la maison !" . Et du coup tonton Bébert pourra de nouveau te raconter le film à Noël “C’était marrant hein….le film là, de Boon sur le confinement. Halala il est marrant lui”. D'ailleurs j'ai déjà fait l'affiche.

F48DD2F4-D5A5-4C0B-A511-EC4762C96926

 Mais finalement, est-ce que c’est vraiment mieux chez les américains ?
Je vous l'avais dit, je vois le futur, je savais qu’on y viendrait. Non, c'est exactement pareil. C’est même là-bas que ça a commencé au début des années 90. Au fur et à mesure, on a transformé les affiches proposées par Drew Struzan ou John Alvin (E.T.) en collages photo. Du coup, les studios disaient “Ok merci pour la proposition” et ils collaient les persos comme sur le dessin proposé. A l’identique, mais en plus moche. Aujourd’hui c’est international. Regardez les affiches de The Boyfriend avec James Franco et Bryan Cranston. C'est la même que celle de Mon poussin avec Pef et Isabelle Nanty. 

6C238021-B215-44EC-9AE7-15A38CFF2058

Eux, en plus ont les films de super-héros qui sont absolument tous les mêmes aussi. Pareil, postures exagérées, même couleurs. On n’y fait même plus attention tellement c’est devenu normal.

48F56FF8-B5E4-414F-9550-911967CEA3FD

++ Retrouvez tous les cahiers des charges épinglés par le Stagiaire ici