1B1C387C-FE07-4B69-9A82-EDC502E80E52

Plus de 40 après le scandale du brassard nazi de Sid Vicious, Johnny "Rotten" Lydon affole Les réseaux avec son t-shirt Make America Great  Again. Photographié à son avantage par un paparazzi avant un concert de PIL au Civic Theatre de la Nouvelle-Orléans il y a deux ans, les commentateurs se déchirent depuis quelques jours pour savoir s'il faut y voir une déclaration d'amour à Trump. Parce que Lydon est plus qu'ambiguë sur le sujet, se délectant du séisme politique amené par le Brexit et le despote à la bouche en cul de poule, lui l'amoureux du chaos, tout en estimant que les journalistes ont qualifié à tort le POTUS de raciste.  Deux alternatives donc : soit le patient zéro du punk s'est fait inoculer le virus du conservatisme et du nationalisme, prouvant une fois encore que la vieillesse est un naufrage, soit la provocation à la mode de 1976 ne trouve plus son public, les nouvelles générations étant trop à la recherche de modèles pour supporter la violence d'une telle subversion. Quoi qu'il en soit, c'est un pas de plus vers l'obsolescence programmée de la génération punk originelle.  Tristesse...

4ED08E6F-CCF9-41DC-BD7C-82F638EA9059