Vous êtes disc jockey...
... dans le secteur de la techno : ainsi vous aimez les sonorités industrielles ? Ça tombe bien, la métallurgie et la sidérurgie recrutent et vous offriront un environnement acoustique à votre goût. Le fracas de la tôle qui s'incurve et le grondement des moules de fonderie devraient ravir vos oreilles. De plus, les températures élevées aux postes de travail devraient vous rappeler la chaleur des pistes de danse. Idéal.
... dans le secteur de la house : votre sacerdoce est à l'évidence de détendre les Français, de mettre un sourire sur leurs visages et de libérer leur sexualité. Le massage tantrique semble être le plus indiqué pour vous. Toutes ces heures à apprendre à enchaîner Your Love de Frankie Knuckles et French Kiss de Lil Louis sur vos platines Technics vous serviront à faire du palper-rouler de qualité ou encore d'exceller dans la "finition main".
... dans le secteur de l'EDM : vous avez donc l’habitude de ne pas faire grand chose derrière un ordinateur. Pourquoi ne pas envisager la carrière de bibliothécaire ? Vous trouverez vite vos repères, sauf qu’au lieu de brailler « Faites du bruit » toutes les deux secondes, vous devrez dire "Chut !" Si vous souhaitez être plus proactif, sachez que votre connaissance accrue des fumigènes pourrait également vous assurer un bel avenir dans les Compagnies Républicaines de Sécurité.

5FFED87E-9611-4A6B-A6C9-ADBBCA6CB542

Vous êtes chanteur.se...
... dans le domaine du R&B :
votre expertise dans le franglais vous permettra de rejoindre avec aisance les professionnels du marketing et de la communication. Si vous avez toujours utilisé le yaourt, le marché des produits laitiers vous tend les bras. A moins que vous ne fassiez preuve de patience et que vous attendiez le départ à la retraite de Nelson Monfort.
... dans le domaine du hip et du hop :
vous aimez décrire en long, en large et en travers pourquoi vous êtes le ou la meilleure. Une attitude qui devrait rapidement faire de vous un jedi de LinkedIn et un CEO de start-up. Votre maîtrise sans pareille du langage fleuri et des insultes fait aussi de vous un candidat tout indiqué pour embrasser le travail de conducteur de taxi.
... dans le domaine de la pop française :
cultiver son snobisme et porter des chemises excentriques sont de sérieux atouts pour être embauché comme barista. Pour ceux qui ont survécu à un passage dans Taratata, dites-vous bien que si vous avez pu supporter Nagui, vous pourrez supporter les conditions de travail les plus difficiles.
... dans le domaine du rock : puisque vous adorez entendre votre voix qui sature dans un micro, venez découvrir l'autre côté des guichets vitrés de La Poste. Vous qui avez l'habitude d'un public en colère serez servi.

ABCC2599-E329-4D41-8FD5-090BFB3162BE

Vous êtes guitariste : tout naturellement, on vous recommande les métiers de la corde, comme le lavage des vitres sur les immeubles, la réparation de toit, l'élagage. Voire même être bourreau aux Etats-Unis, en Inde et en Iran ou intégrer le GIGN pour entrer chez les gens en rappel.
Vous êtes bassiste :
dodeliner de la tête en station debout est votre position préférée ?  Ça tombe bien, la DDE est en mesure de répondre à vos attentes en vous formant à la pratique du marteau-piqueur. 
Vous êtes batteur :
vous êtes attiré par les fûts et vous êtes probablement alcoolo-dépendant. Faites-de votre faiblesse une force et devenez brasseur. Attention, il s'agit d'un secteur ultra-compétitif. Si vous aimez juste taper, la Police Nationale vous attend.
Vous êtes claviériste :
non, là , franchement, on ne peut rien pour vous, désolé.
Vous jouez des cuivres : votre connaissance de cet alliage est un atout non négligeable pour vendre des sets de casseroles rustiques sur les marchés.
Vous jouez d'un instrument à vent :
votre passion pour brasser de l'air et jouer du pipo devrait vous permettre de trouver dans la politique un terrain de jeu particulièrement adapté.

Bon, on arrête les conneries, vous avez compris. Il est temps que l'Etat se bouge et heureusement que des collectifs se créent pour que la solidarité permettent à nos musiciens de tenir bon. Sinon, il y a le Prix Société Pernod Ricard France Live Music, grâce à qui vous pourrez peut-être gagner la production d'un EP et d'un clip, le pressage d'un vinyle, du matos et des conseils de pros. Pour participer, vous devez vous rendre ici et poster une vidéo et un titre de votre crû. Vous avez jusqu'au 18 octobre à minuit.

++ Création du Sean Pôle Emploi : Petit Monsieur.