Où étais-tu passé les cinq dernières années ?
Donald Cumming : Je ne sais pas vraiment mec, ça m'a pris beaucoup de temps pour trouver une place saine, mentalement parlant. La plupart du temps j'étais à New York. J'ai aussi une ferme, avec ma femme en Colombie-Britannique au Canada.



Il n'y a pas de filles avec vous, est-ce que c'est un choix ?
Non non non, tous les mecs du groupe sont mes potes, c'est tout. Je les connais depuis longtemps, on joue tous de la musique.



Y-a-t-il quelqu'un que tu aimerais " frapper doucement " (Strike gently, titre de leur nouvel album) ?
(Rires) Je ne sais pas mec, ça dépend des jours, aujourd'hui je ne veux frapper personne.



D'après un critique du NME, votre album c'est Dire Straits  qui ferait équipe avec ce qui se fait de cool et louche à New York ?
C'est impossible de s'appuyer sur ce que les gens écrivent à propos de votre album. On a juste fait nos chansons de la manière dont on voulait. Tu sais, les gens veulent parler à propos de l'album, après ils ont leur manière pour le décrire, c'est plus simple pour eux, ça ne me dérange pas.



Tu te te soucies pas un peu de ce que les gens disent ?
Pas vraiment.

 

Pourquoi un clip aussi old school pour Flashback, Memories and Dreams ?
On a utilisé beaucoup de caméras DV, elles ne sont pas très chères, faciles à obtenir, c'est quelque chose qu'on peut faire par nous-mêmes. Je ne sais pas, pour moi, je préférais voir quelque chose qui est fait main et qui colle à nos idées, à ceux qui ont réalisé le clip plutôt que que voir un truc cher. Je n'ai aucun intérêt à dépenser de l'argent sur un clip, je m'en fous un peu aussi de la qualité ou d'être super branché, ou frais, je voulais le faire de cette façon et je pense que c'est cool.

 

 

Qu'est-ce que t'as changé depuis le premier album ?
Tu sais, cet album vient de nous, on a juste fait ce qu'on voulait. Il n'y a pas d'argent en jeu, il n'y a pas de producteurs. Il n'y a pas de personnes qui discutent pour savoir qu'est-ce qui serait le plus vendeur. Il n'y a pas vraiment de tubes, c'était juste nous qui faisions notre propre musique, c'est le seul intérêt que j'ai. C'était beaucoup plus gratifiant pour moi, plus fun aussi. J'écris les paroles pour tout ce que j'ai envie d'exprimer, ce qui a de la valeur et du sens pour moi, personnellement. C'est le but, et peut-être que quelqu'un trouvera quelque chose dedans, peut-être pas, au pire il y aura une personne, moi, tu sais .


Quand tu ne joues pas de musique, tu fais quoi  ?
Je joue de la musique tout le temps, j'aime les films, lire, aller au musée, voir les galeries, avec ma femme... J'ai un emploi du temps chargé déjà.



Y-a-t-il des musiciens qui t'ont inspiré ?
Je n'écoute pas vraiment de musique, presque jamais.

 

 



Jamais ?
Oui, je sais pas pourquoi, ça ne m'intéresse pas, en dernier recours j'écoute des vieux trucs.

 

Rien de récent ?
Non...


Ok, quoi de prévu après votre tournée ?
On rentre à la maison à New-York et on va commencer un nouvel album en juillet, le finir en août. Il sera ensuite librement téléchargeable, en septembre je pense.

 

Pourquoi The Virgins en fait ?
Tu sais c'est juste un nom que j'ai trouvé comme ça, il y a longtemps, quand j'ai commencé à faire de la musique, et ce nom m'est venu à l'esprit. Ça a fait sens et ensuite c'est devenu le nom du groupe, on fait un album, etc. C'est juste un nom, ça n'a pas pas vraiment de sens.

 

Tu te souviens du morceau qui passait quand tu as perdu ta virginité ?
Oui, plus ou moins, c'était Capone-N-Noreaga, je ne me souviens plus du morceau, mais l'album c'était The War Report, ce sont des rappeurs du Queens.


Ce serait quoi ta torture musicale ?
(Rires) Oh je ne sais pas du tout !


Si on te torturait vraiment ?
Les choses restent coincées dans ma tête, tout le temps, mais je ne choisirais pas, parce qu'une fois que ça arrive tu sais tu ne pourras plus l'écouter de la même manière.

 



Si tu pouvais effacer une chanson du répertoire mondial ?
(Rires) Je ne sais pas ! Je veux juste faire ce que je veux pour moi. Je veux faire mon propre truc, j'adore jouer de la musique avec ces mecs, parce qu'on partage les mêmes idées. On veut faire des choses et c'est pour çà qu'on les fait. Je ne sais pas qui est le pire, qui est le meilleur, je m'en fous.


Quelques conseils pour des filles qui voudraient avoir un rencard avec des rock stars comme toi ?
(Rires) Je ne sais pas mec !



Même pas un petit conseil ?
Je ne sais même pas ce que ça veut dire !

 

 

++ La page Facebook, le compte Twitter de The Virgins
++ Le photographe Tim Barber a réalisé une série de portraits intimes de Donald Cumming et de sa compagne, l'artiste Aurel Schmidt, ici.
++ L'album Strike Gently sorti chez Cults Records est disponible depuis le 24 mars 2013

 

Maxime Lancien // Crédits Photo : DR