Le premier disque que tu as acheté :

Le 45-tours de Bad, de Michael Jackson. Je le possède toujours. Je me rappelle que c'est le tout premier disque que je voulais, et ma mère ma emmené l'acheter avec elle.

 

La chanson que tu connais par cœur (attention, nous vérifierons) :

En fait, j'en connais un certain nombre. L'un des morceaux les plus originaux que je connaisse sur le bout des doigts, c'est un arrangement pour cordes et cuivres de la B.O. de Rocky : Gonna Fly Now, par Bill Conti. J'ai écouté ce titre tant de fois que je peux dire précisément à quel moment survient chaque envolée de violons et chaque coup de cor !

 

La chanson qui te rend heureux même quand dans la vie il fait froid :

Somehow Someway de Visual. "We gonna make it, somehow, someway"... cette chanson a un vrai potentiel réconfortant. Quand ton imprimante n'arrive pas à imprimer, quand ton taxi est en retard, quand ton steak n'est pas cuit ou que tu as oublié d'emporter un parapluie, rappelle-toi d'une seule chose : "keep on believin' we're gonna make it, somehow, someway" !

 

La chanson préférée de ta mère ou de ton père (de ta mère, plutôt) :

Il y a des chances pour que la chanson préférée de ma mère soit Suspicious Minds d'Elvis... en tout cas, j'adore moi aussi ce morceau.

 

 

Ta chanson préférée pour dormir (sans baver) :

Good Night des Beatles. Ce n'est pas une blague : j'ai mis plusieurs fois ce titre avant de m'endormir et ça marche pour de bon. Ca me fait penser à un autre truc assez chouette, une chanson de Disney qui peut servir de générique de fin à ta journée... A chaque fois que j'entends les paroles "good night everybody, everybody everywhere", je me sens soudainement en harmonie avec le monde entier. C'est chelou, non ? Mais je jure que je n'exagère pas.

 

Ta chanson préférée pour danser (sans smurfer) :

N'importe quel titre de funk eighties. Au hasard, The Midas Touch de Midnight Star. Ceci dit, je ne suis pas vraiment un danseur, je suis plutôt du genre à dodeliner de la tête.

 

Ton titre de survie pour sauver un dancefloor en perdition :

Si je me souviens bien, il s'agit d'un titre de DJAgent86 qui s'appelle El Himno Ibiza. C'est un morceau de disco tout ce qu'il y a de plus classique, mais dès qu'arrive la ligne de guitare, il accroche aussitôt tout le monde, à tous les coups ! En plus, le break est super long et justement, les gens raffolent en général d'un bon break. Quoiqu'il en soit, ce morceau ne m'a jamais déçu.

 

La chanson que tu fais écouter à tes plantes vertes :

Malheureusement, je n'ai pas de plantes vertes, et si j'en avais, je doute fort que je leur jouerais de la musique. Ceci dit, si l'on parle de ce type-là de plantes vertes... je leur jouerais probablement du Bob Marley.

 

 

Ta chanson tue l'amour, tue le sexe, tue tout :

N'importe quoi de Carlos ou du Grand Jojo.

 

Le sample que devrait utiliser Kanye West :

A vrai dire, j'ai toujours considéré qu'il aurait dû rapper sur notre We Can't Fly. C'est évident, il aurait dû sampler le refrain de We Can't Fly. Y'a pas photo.

 

Le classique dancefloor inconnu de tous :

Si personne ne le connaît, comment peut-il s'agir d'un classique ?

 

Le slow de ta vie :

Gotta Get You Home Tonight d'Eugene Wilde est l'un des premiers à me venir à l'esprit. D'une manière générale, j'aime beaucoup les chansons plutôt lentes, donc on va s'arrêter là, sinon la liste risque d'être très longue.

 

 

Ton instrument préféré (de musique hein) :

Probablement un synthé. J'ai envie de dire que le Wurlitzer est l'un des instruments qui m'inspirent le plus. Sinon, je pense aussi à des trucs comme le Jupiter-8.

 

La chanson qui te donne envie de changer de sexe :

La version d'I Wanna Dance With Somebody par Whitney Houston. J'en suis complètement dingue, mais il faut bien dire qu'elle ne transpire pas vraiment la virilité.

 

Le disque le plus cher que tu aies acheté :

Un album de MFSB difficile à trouver... Mysteries Of The World, je crois - ou alors peut-être que le pressage original de Champs était encore plus cher ? Je ne sais plus trop, à mon avis c'était Mysteries Of The World, le prix devait tourner autour de 60 euros.

 

Ton morceau préféré d'avant le 20ème siècle :

Le Prélude en Mi Mineur (opus 28 n°4) de Frédéric Chopin. 

 

 

Le titre sur lequel tu voudrais voir Shakira faire du pole-dance :

Franchement ? N'importe lequel. Mais comme ça, je dirais que Without Me de Fantasia avec Kelly Rowland et Missy Elliott est l'un des trucs les plus sexys que j'ai pu entendre ces derniers temps.

 

La reprise que devrait enregistrer Susan Boyle :

God Save The Queen des Sex Pistols, ça devrait être rigolo, ça.

 

Ton guilty pleasure (Lady Gaga et Mika interdits) :

Je ne crois pas au principe de plaisir coupable. En revanche, je crois que Baby You're A Firework de Katy Perry est l'un des morceaux les plus formidables de ces dernières années.

 

La chanson la plus demandée par le public en ce moment :

En ce qui me concerne, ça reste toujours mon remix des Friendly Fires.

 

 

Un morceau de reggae OU un morceau de country :

Burnin' and Lootin' de Bob Marley. La première fois que je l'ai entendu, c'était il y a très longtemps, dans le film La Haine. Je l'associerai toujours à l'une des chansons les plus sombres et les plus puissantes de Bob Marley.

 

La chanson qui devrait faire envoyer son auteur à Guantanamo :

N'importe quoi de Pitbull. D'ailleurs, il est probablement déjà derrière les barreaux.

 

Le genre musical qui mérite son revival :

Le New Jack Swing

 

La chanson pour ton enterrement (pas une qui fait fuir les gens) :

I'm Talking about Freedom de Syl Johnson. Elle laisserait un message positif à ceux qui sont toujours "alive and breathing".

 

++ Le site officiel, le compte SoundCloud et la page Facebook d'Aeroplane.

++ Samedi 26 octobre, Vito de Luca mixera all night long au Social Club. Toutes les infos sur l'événement sont à retrouver ici.

 

 

Traduction : Scae // Visuel de Une : Stéphanie Buisseret.