HELMI

Mon rôle dans le collectif c’est... de faire des photos pour quand on sera vieux et qu’on voudra se rappeler de nos plus belle années.

Mon parcours jusque là... j’ai pris tout droit la porte du Lycée et j’ai tourné à droite dans la post prod-vidéo puis j’ai pris la première à gauche pour une femme politique, pour enfin prendre le tunnel sous la Manche avec mon appareil photo et j’ai fait demi-tour pour venir chasser les étoiles à Paris…

Ce que j’apporte à Pain O Chokolat c’est... souvent des bières, de la protéine et parfois de la harrissa.

Ce que Pain O Chokolat apporte à la vie culturelle c’est... un regard différent et une volonté de faire autre chose.

Je voudrais que Pain O Chokolat devienne...
un mode de vie pour toutes les nouvelles générations

La prochaine révolution culturelle sera...
moins bien que celle qu’on est en train de vivre!

Mes références c’est... Nicky Larson, David Bailey, Dali, et la télé…

On a formé un collectif parce que... à 10 c’est plus pratique pour les Gang Bang !

Je crois surtout... que Paris est la plus belle ville du monde.

Il n’y a pas de filles dans Pain O Chokolat parce que... on a tiré au sort et c’'était soit on prend des Noirs avec nous, soit des filles. C’est tombé sur les Noirs mais ça me ferait marrer de voir un crew de 10 meufs qui défonce tout sur Paris…

Ce dont je suis le plus fier avec Pain O Chokolat, c’"est
... d’en faire partie.

 


ASHPOOL

Mon rôle dans le collectif... Capitaine Lundi , Ouvrier Mardi puis Capitaine Mercredi puis … bref entreprenant et chiant.

Mon parcours jusque là... Enfant bruyant, étudiant médiocre, basketteur débrouillard devenu entrepreneur avec le temps. Now, deux sociétés en activité, Vida9 et Pigalle9 … ainsi qu’une grande famille, le pOk crew.

Ce que j’apporte à Pain O Chokolat c’est... du travail, de la motivation et beaucoup d’amour.

Ce que Pain O Chokolat apporte à la vie culturelle ? Ça viens, ça viens ! Doucement mais sûrement !

Je voudrais que Pain O Chokolat devienne... un gage de bonne qualité, que ce soit pour des événements, dans l’art, la musique et même le marketing.

La prochaine révolution culturelle sera...
l’anti-streetwear et l’explosion du 9ème arrondissement !

Bientôt, les jeunes ne supporteront plus... les casquettes et les baskets mais apprécieront les bérets et les mocassins ! C’est cyclique !!!!!

Ce qu’on voudrait enterrer c’est...
des graines de Purple Haze aux Tuileries.

Ce qui manque à Paris, c’est
... des filles moches … et des restaurants de poisson.

On a formé un collectif parce que... on voulait faire des interviews et s’habiller gratis.

Je crois surtout en... nous, Pigalle, Paris et l’Europe.

Il n’y a pas de filles dans Pain O Chokolat parce qu'
officiellement peut-être pas mais officieusement il y en a plein, donc no stress, nous ne sommes pas misogynes, d’ailleurs on recrute sur [email protected]

Ce dont je suis le plus fier avec Pain O Chokolat, c’est... d’avoir accompli ce que je m’imaginais quand j’avais 15 ans. C’est à dire, être une bande d’amis, travailler ensemble et espérer avoir du succès ensemble.

 

 

CHARAF

Ce que j’apporte à Pain O Chokolat c’est…
du love et du hate!!!

Ce que Pain O Chokolat apporte à la vie culturelle c’est… la vrai énergie parisienne... de la nouveauté ... des jolie filles...et du LOVE...

Je voudrais que Pain O Chokolat devienne… un élément indispensable pour le petit déjeuner...

Bientôt, les jeunes ne supporteront plus… les couleurs qui font mal aux yeux...

Mes références c’est… CHRISTOPHE ROCANCOURT et youtube!!!!!!!!!!

Ce qu’on voudrait enterrer c’est…
l’arme du crime.

Ce qui manque à Paris, c’est… le Yankees Stadium.

On a formé un collectif parce qu'on voulait boire des verre gratuitement dans les clubs et écouter de la musique forte...

Je crois surtout en…
dieu.

Ce dont je suis le plus fier avec Pain O Chokolat, c’est…
quand on a decidé de casser le mur de Berlin...

Je me sens proche de... la bourgeoisie anglaise.

Ce qui m’inspire c’est…
toi

 

MEHDI

Mon rôle dans le collectif… Dieu

Ce que Pain O Chokolat apporte à la vie culturelle c’est…
des évènements et des réactions de qualité sans prétention ni parisianisme aggravé.

Je voudrai que Pain O Chokolat devienne…
non imposable!

La prochaine révolution culturelle sera… un négro président chez les Yankees.

Bientôt, les jeunes ne supporteront plus… d'être jeunes!

Ce qui manque à Paris...
c’était nous!

On a formé un collectif parce que… comme ça; si tu nous casses les couilles on te nique ta race!

Je crois surtout au…
métissage culturel.

Ce dont je suis le plus fier avec Pain O Chokolat, c’est…
le travail et la réflexion de groupe, ce qui est difficile quand on est 10!

Je me sens proche des…
DADA

Ce qui m’inspire c’est… le surréalisme, et Makelele et Giuly au PSG l'année prochaine.

 

 

PAUL

Mon parcours jusque là : slow and strong.

Ce que Pain O Chokolat apporte à la vie culturelle c’est… BOUM ! s’exprimer , s’inspirer de la rue, des villes, de l’actualité, lier les différents langages artistiques d’une même énergie- danse , photographie, image picturale, peinture, vidéo, son, sculpture- une fourre transcendantale au chokolat.

Je voudrais que Pain O Chokolat devienne… une multinationale parallèle rééquilibrant les méfaits du capitalisme en utilisant ses codes.

La prochaine révolution culturelle sera… les hermaphrodites francs – maçons.

Bientôt, les jeunes ne supporteront plus… d’être cons.

Ce qu’on voudrait enterrer c’est…
les gens qui se mettent dans des cases, les sociologues, la brigade des stups.

Ce qui manque à Paris, c’est… de l’humour, de la légèreté, de l’honneur, du respect, de l’indépendance culturelle, de l’argent et de la confiance pour les jeunes fous.

On a formé un collectif parce que… ça fait plaisir.

Il n’y a pas de filles dans Pain O Chokolat parce que…
elles sont trop matures mais… c’est comme ça qu’on les aime (phrase classique incohérente, dans laquelle on peut voir cette particularité propre à l’homme à être attiré par l’opposé de sa pensée).

Ce dont je suis le plus fier avec Pain o Chokolat, c’est…
mes gars.

Je me sens proche de…
l’horizon


ALIEJO

Mon rôle dans le collectif… Mener des projets, penser, agir.

Mon parcours jusque là…
De la comédie à la musique en passant par le Paraguay.

Ce que Pain O Chokolat apporte à la vie culturelle, c’est… pas assez mais c’est un bon début.

Je voudrais que Pain O Chokolat devienne…
un développeur de talents.

Mes références c’est…
Georges Orwell, les rues, Boris Vian, Paris et l’artisanat.

Ce qu’on voudrait enterrer c’est…
le politiquement correct.

Ce qui manque à Paris, c’est…
une équipe de foot performante, et de l’amour.

On a formé un collectif parce que… on est bien servi que par soi-même.

Il n’y a pas de filles dans Pain O Chokolat parce que… c’est Eve qui a croqué la pomme, mais… de toute façon on a tous notre part de féminité.

Ce dont je suis le plus fier avec Pain O Chokolat, c’est…
qu’on soit dix.

Je me sens proche de…
Mao, de Fidel et du bitume.

Ce qui m’inspire c’est… Le surréalisme, le futurisme et DADA.


HAMIMAN

Mon rôle dans le collectif : depuis la fondation, un peu de tout…un peu de rien….c’est comme ça qu’on fait un tout…ou qu’ON fait TOUT !!!

Mon parcours jusque là : enfance au cœur de Paris, puis petite escapade en Bretagne pour faire du foot au plus haut niveau professionnel, et enfin retour dans la capitale (toujours dans le 1er that’s whasssup !!) pour reprendre des études….Puis à peine diplômé d’un master en marketing, la création de Pain O Chokolat !!

Ce que j’apporte à Pain O Chokolat c’est… mon cerveau et mon énergie !!

Ce que Pain O Chokolat apporte à la vie culturelle c’est… qu’un début !!!

Je voudrais que Pain O Chokolat devienne… incontournable,…à Paris comme dans le reste du monde !!! Globalisation it is !!!

La prochaine révolution culturelle sera… O Chokolat !!

Bientôt, les jeunes ne supporteront plus… la techtonik !!!! Oh oui vivement qu’ils grandissent un peu et qu’ils revoient leur garde-robe trop près du corps…et leurs coiffures!!

Ce qu’on voudrait enterrer c’est… la pollution sous toutes ses formes !! Surtout celle qui t’arrive dans les oreilles ou les yeux !!!

Je crois surtout en… NOUS !!!

Il n’y a pas de filles dans Pain O Chokolat parce que… on est crew de man / mais… heureusement y’en a pleins derrière nous !!!!

Ce qui m’inspire c’est…
toi…lui…elle…vous…eux…TOUT !!!

 

 

VLAD

Mon rôle dans le collectif, c’est
de le développer.

Mon parcours jusque là : Ecole du Business de la Pâtisserie (la EBP), fourreur de pains entre les cours, et enfin, le cercle très fermé, qui s’est d’ailleurs refermé sur moi, celui du Pain O Chokolat.

Ce que j’apporte à Pain O Chokolat c’est un article de Brain et des produits Orangina périmés.

Ce que Pain O Chokolat apporte à la vie culturelle : une mondialisation, des sourires en croissant, des fesses qui bougent, des yeux qui fixent, des oreilles qui se tendent...

La prochaine révolution culturelle sera…
Parisienne ou ne sera pas.

Bientôt, les jeunes ne supporteront plus…
Sarkozy.

Mes références c’est… mon père.

Ce qu’on voudrait enterrer… c’est le 15e, 16e, et surtout le 17e

Ce qui manque à Paris, c’est le Red B…ah non c’est bon.

On a formé un collectif parce qu’on est une grande bande de potes aux talents bien distincts.

Je crois surtout en… Obama.

Il n’y a pas de filles dans Pain O Chokolat parce qu’elles partiraient.

Ce dont je suis le plus fier avec Pain O Chokolat, c’est…
un événement comme la Block Party vol. 5

Je me sens proche de… « tektoniktamère »

Ce qui m’inspire c’est… tout ce qui est vieux, sale et poussiéreux.



KIRIKOO

Mon rôle dans le collectif c’est d’imaginer l’impossible.

Mon parcours jusque là :
escrimeur, danseur, compositeur, performeur.

Je voudrais que Pain O Chokolat devienne… une religion reconnue par l état

Bientôt, les jeunes ne supporteront plus…
les jeunes

Mes références c’est… mon daron, Leonard de Vinci, Christian Marclay, ma darone, Jean-François Bizot …

Ce qui manque à Paris, c’est…
des résidences d'artistes, des mecs qui font confiance des Bizot quoi !

Ce dont je suis le plus fier avec Pain o Chokolat, c’est…
notre bureau de 500 mètres carré vue sur la mer.

Je me sens proche de…
vous.

Ce qui m’inspire c’est… l’infiniment grand et l’infiniment petit.


OKO

Mon rôle dans le collectif…
c 'est d’être nu.

Mon parcours jusque là…. le développement de mon oeil, la performance et la chorégraphie.

Ce que Pain O Chokolat apporte à la vie culturelle c’est… les personnalités de chacun, de nouveaux concepts dans l’évènementiel et dans le domaine de la création artistique (épisode a suivre)...

Je voudrais que Pain O Chokolat devienne une épidémie.

Bientôt, les jeunes ne supporteront plus WINDOWS...

Ce qu’on voudrait enterrer c’est…
la frustration......

Ce qui manque à Paris, c’est ...
de nouvelles énergies.

Ce dont je suis le plus fier avec Pain O Chokolat, c’est le Oko dans le ChoKolat (Thanks homies ).

 

VIDEO

YONE EST AMOUREUXxx, exposition du photographe Japonais Yone, avec les artistes Parra et Fafi.




++ Vous retrouverez Pain O Chokolat pour la prochaine Nuit Blanche à Paris… à suivre sur Brain.
++ www.painochokolat.com



Par Valentine Faure // Photos : Eddy Brière, Street Tease + DR.