Vous aviez une chanteuse avec vous avant, mais il paraît que les filles, ça fout toujours la merde dans les groupes de potes. Vrai ou faux ?

Réponse : Faux

Simon : Quand t’as un vrai groupe de potes, tu laisses pas les embrouilles tout gâcher. Et maintenant, sur notre nouveau live, on a même deux chanteuses.

Manu : Et ça se passe très bien.

Simon : On avait fait deux titres avec cette chanteuse, Clara Capagli, et elle interprétait la majorité des morceaux qu’on faisait à ce moment-là. Puis on a eu de plus en plus de morceaux, et ça devenait difficile d’intégrer sa voix dessus, donc on a opté pour un live plus électro, à trois. Aujourd’hui, on a deux chanteuses et on s’est auto-remixés notre album pour que ce soit plus dansant en concert.

 

Si vous faites autant de featurings sur votre album, c’est parce que vous chantez mal. Vrai ou faux ?

Réponse : Vrai

Simon : On chante pas très bien… enfin même mal…

Manu : On peut trouver des mélodies de chant et guider les gens pour chanter.

Simon : Souvent, on fait les textes et c’est Manu qui s’y colle pour chantonner les paroles et les envoyer aux artistes.

Manu : C’est pas bien chanté, mais ils sont capables de le refaire bien.

Camille : On n'est pas des filles aussi, on préfère les voix de fille.

Simon : Après, on arrive à faire des petits samples avec nos voix, mais c’est très trafiqué.

Manu : Ouais, c’est caché de part et d’autre dans l’album ! (Rires)

 

 

J’ai lu que votre vraie passion, c’est le hard rock. Vrai ou faux ?

Réponse : Faux

Manu : Faux, mais c’était vrai quand j’étais au lycée.

Simon : Sa vraie passion, c’est le foot. Tu trouves pas qu’il ressemble à Gignac un peu ? (Rires)

 

Vous séchez toujours les cours pour aller faire vos tournées. Vrai ou faux ?

Réponse : Vrai

Simon : Mais on a le droit !

Manu : Donc est-ce que c’est les sécher… On est rebelles mais pas trop.

Camille : On est censés aller en stage tous les jours vu qu’on est en dernière année.

Simon : Et on doit passer le concours national aussi, mais c’est pas très compatible avec la musique, donc on a mis la fac en stand-by pour le moment.

 

L’accent de Poitiers craint plus que l’accent de Marseille. Vrai ou faux ?

Réponse : Faux

Manu : Y’a pas vraiment d’accent à Poitiers.

Simon : Y’a des expressions un peu bizarres, comme poche pour sac ou chocolatine pour pain au chocolat. Mais Poitiers c’est cool, y’a une grosse scène metal à la base et ça se tourne vers l’électro avec Carpenter Brut, Cognitif, Trumps, KillASon, qui à la base fait du breakdance… Il avait gagné un championnat contre les danseurs de Rihanna je crois, ou un truc du genre. Y’a les frères HK qui viennent de Poitiers aussi - ils avaient réalisé le clip de First Of the Year de Skrillex.

Manu : Sans oublier Ségolène Royal ! (Rires)

 

SBTRKT, MGMT, BRNS, JBBRWCK… Vrai ou faux, les noms de groupes sans voyelles c’est so 2007 ?

Réponse : Mitigé

Manu : Ben, après, ce nom on l’utilise très peu, c’est une abréviation.

Simon : Ouais, c’était pour que ça rentre sur les trucs plus courts.

Camille : Le nom est déjà assez compliqué comme ça de toutes façons.

Simon : Ouais, mais c’est vrai que y’a eu une mode comme ça - le premier truc que j’ai vu dans ce style, c’était Masterkraft, MSTRKFT. J’avais galéré à trouver comment on dit en vrai.

 

 

Faire des chansons d’amour à l’époque de Tinder, c’est quand même un peu rétrograde. Vrai ou faux ?

Réponse : Faux

Simon : On combat Tinder.

Manu : On essaye de mettre un peu de poésie dans tout ça. Tinder, c’est un peu un tue-l’amour.

Camille : C’est l’industrie.

Manu : Ouais, Tinder, t’y vas quand t’as la dalle. T’as pas spécialement envie de bien bouffer mais t’as faim.

Simon : On écrit plus par rapport à l’ambiance du morceau sinon. Quand on a trouvé la direction, on essaye de trouver ce que ça peut évoquer en termes de sentiments. Y’a certains textes d’autres artistes qu’on trouve beaux, alors on s’inspire à droite à gauche.

 

En scred', vous préférez les selfies aux photomatons, vrai ou faux ?

Réponse : Vrai

Simon : Y’a plus beaucoup de photomatons, mais c’est plus marrant qu’un selfie. C’est le truc que tu fais quand t’as trop bu…

Manu : Et que tu finis par ne plus jamais regarder. Un tirage de photomaton, tu le gardes en souvenir.

Simon : Ouais, et il faut faire ses photos de cartes d’identité, c’est important. Faut avoir ses papiers en cas de contrôle ! (Rires)

 

 

Vous êtes des illuminatis comme tous les groupes qui passent à la télé, vrai ou faux ?

Réponse : Faux

Simon : Non, on va dire vrai.

Manu : On est reptiliens, nous.

Simon : Ouais, c’est eux qui contrôlent tout. Mais c’était bien de passer à la télé, ça nous a boosté notre carrière d’un coup. C’est devenu assez courant maintenant, plein d’artistes sont révélés à travers la pub.

 

Vous avez été révélé par Étienne, le boss de Pain Surprises, et il paraît qu’il aime beaucoup montrer ses fesses. Vrai ou faux ?

Réponse : Vrai

Simon : Ouais, il en est assez content.

Manu : Sur l’Instagram du label on voit ses fesses.

Simon : C’est plus que des fesses, c’est un vrai outil de travail (ndlr : on confirme).

 

Et le boss de Polydor, il montre ses fesses ?

Simon : Euh… on les a jamais vues.

 

++ Le site officiel et la page Facebook de Jabberwocky.

++ Lunar Lane, le premier album de Jabberwocky, est sorti le 16 octobre.

 

 

Tibo V-D.