Quelle a été la première musique qui t'a vraiment marquée?
Maluca : Je me rappelle cette chanson que j'adorais quand j'étais gamine, c'était Seventeen de Janice Ian; je harcelais ma mère pour qu'elle la passe en boucle.  Mon père était DJ dans les années 70 et 80 et quand j'étais gamine il bossait pour le label Delicious Vinyl. J'ai donc grandi en écoutant énormément de musique, aussi bien des trucs nouveaux que des trucs oldies.  

Ca veut dire quoi Maluca?
Maluca : En espagnol, une maluca c'est une bad girl ou une fille méchante. En portugais par contre, une maluca c'est une "fille tarée". C'est un surnom qu'on m'a donné quand j'étais petite parce que je me retrouvais toujours dans des histoires pas possibles, et que je me la jouais pas mal petite starlette...

T'es une bad girl?
Maluca : Seulement le mardi et je jeudi.

Quelles sont tes influences musicales?
Maluca : Mon groupe préféré de tous les temps est ESG. Mais j'aime la disco et la house musique plus que tout, et j'adore également le hip hop, le r'n'b, la salsa, le merengue, la drum'n'bass, la cumbia... En fait, j'aime quand un morceau est assez minimal mais avec des vocaux incroyables.

C'est quoi la cumbia?
Maluca : Ce que je sais c'est que la cumbia est originaire de Colombie et que c'est une musique très populaire chez les Mexicains. Quand j'étais au lycée, j'allais dans des clubs de cumbia, où j'étais la seule dominicaine. Récemment, une sorte d'hybride mash-up entre de la cumbia et de l'electro est devenue très populaire, grâce à des DJs comme Toy Selectah, Isa GT et le crew Dutty Artz.


Comment as-tu rencontré Diplo?
Maluca : Dans un bar où je bossais, il y a environ 2 ans. C'était à une soirée karaoké et on a chanté ensemble un morceau des Beastie Boys. On est resté en contact par mail, et un beau jour on a fait El Tigeraso, et c'est comme ça que j'ai rejoint Mad Decent.

Que penses-tu avoir en commun avec les autres artistes du label?
Maluca : Je pense que nous essayons tous de repousser les frontières musicales. Etnous sommes tous des extra terrestres, tu ne savais pas?

Ben non... Quelle est la signification de la chanson El Tigeraso?
Maluca : Les Dominicains appellent les bad boys qui traînent dans la rue - mais qui ont un putain de style - les Tigeres. El Tigeraso c'est donc un bad boy stylé. Dans cette chanson je me moque de ces mecs, parce que dans certaines rues, tu ne peux pas faire deux mètres sans que l'un d'eux viennent te parler!
 
Clip - El Tigeraso


 
Comment aimes-tu décrire ta musique? C'est important pour toi de rendre hommage à la culture Dominicaine?
Maluca : El Tigeraso a clairement une vibe dominicaine, selon moi, c'est un peu de l'acid merengue. Maintenant, plus généralement, ma musique pourrait être décrite comme du tropical punk ou de la ghettotech... Mon héritage dominicain est très important pour moi, mais en terme de musique, c'est la musique latine en général qui m'a influencée, qu'elle soit brésilienne ou cubaine. J'essaie de briser les frontières entre les différentes communautés latines, qui ont tendance à ne pas vouloir se mélanger, ce que je trouve vraiment dommage et triste... Plus que tout, je suis un pur produit de New York et ma musique reflète tous les courants musicaux qui animent cette ville.

Tes 5 chanteuses préférées?
 1. Erykah Badu
 2. Nina Simone
 3. Fiona Apple
 4. La Lupe
 5. Stevie Nicks

Tes 5 albums préférés?
 1. Andre 3000 - The Love Below  
 2. Gil Scott Heron - Pieces of a Man  
 3. ESG - South Bronx Story
 4. Dr. Buzzard's Original Savannah Band - Dr. Buzzard's Original Savannah Band
 5.  Fiona Apple - Tidal

Que pensent tes parents de ta musique?
Maluca : Mes parents pensent que c'est plutôt cool!!! Ma maman a toujours voulu que je fasse de la musique latine, mais j'ai toujours voulu être une reine du disco.

Tu peux me raconter une blague Dominicaine?
Maluca : Je serais incapable de traduire une blague latine en anglais!

Une blague de Brooklyn?
Knock Knock
Who's there?
It's Brooklyn
Brooklyn who?
Fugget-aba-it.
(on serait incapable de traduire une blague brooklynite en français).
 
De nouveaux morceaux à venir? Un album?
Maluca : Oui, j'ai quelques morceaux à venir. Et je travaille sur un album, sans précipitation.

Propos recueillis par A.C // Photos: DR.