Télécharger les mixtapes:

Sit Down Man (mars 2010): ici.
Shut Up, Dude (septembre 2010): .

Qui sont les Das Racist? Merci de partager avec nous quelques informations de type : nom, âge, pays d'origine, profession, ainsi que votre boisson, position sexuelle, nourriture, livre et drogue préférés.
Himanshu :
Je m'appelle Himanshu. J'ai 25 ans. Je viens des Etats-Unis mais mes parents sont des immigrés Indiens. J'adore les whiskeys single malt, la position sexuelle que le magazine Cosmo appelle le "carnal crisscross", le canard rôti à la cardamone, le livre The Netherland de Joseph O'Neil... et toutes les drogues.
Kool A.D. : Mon nom de scène est Kool A.D. Mon nom d'esclave est Victor Vazquez. J'ai 26 ans. Je suis Américain. Je suis un rappeur professionnel. J'aime le mescal, j'aime le doggystyle de côté à la cool le matin, j'aime les steaks, et je crois que mon livre préféré est L'Homme Invisible, ou bien Moins qu'un Chien de Charles Mingus, mais je suis aussi fan de Feu Pâle de Nabokov. Ma drogue préférée c'est la weed, mais j'aime les champignons, et il faut bien dire que la ketamine est plutôt divertissante.
Dap : Je m'appelle Ashok Kondabolu, mais la plupart des gens m'appelent Dap. J'ai une préférence légère pour Dap, mais j'aimerais que vous m'appeliez DJ Nate. J'ai 25 ans et je viens du Queens. Jamais de ma vie je ne laisserai de l'alcool pénétrer mon corps, et jamais je ne copulerai, mangerai de la nourriture pour humains, lirai des mots humains ou achèterai des narcotiques. L'idée même de toutes ces choses me rend malade.

Das Racist. Ok. Pourquoi ?
Himanshu :
Pourquoi pas ?
Kool A.D. : Aux Etats-Unis (un pays blanc à 75 %), il y a deux fois plus de Latinos et cinq fois plus de Noirs que de Blancs en prison. Il y a actuellement plus de Noirs en prison aux Etats-Unis qu'il y en avait en Afrique du Sud pendant l'Apartheid. Il y a trois fois plus de familles de Noirs et Latinos qui vivent en dessous du seuil de pauvreté que de familles blanches. Voilà.
Dap :  Parce que "Prodigy" et "The Prodigy" étaient déjà pris.

Comment est née l'idée du morceau Combination Pizza Hut and Taco Bell, qui vous a fait connaître en 2008 ?
Kool A.D. :
C'est une phrase extraite d'un vieux morceau à moi. Un soir à un concert on s'est amusé à la répéter en boucle. Les gens semblaient adorer. Les gens aiment les trucs débiles. J'aime les trucs débiles. Une semaine après, on enregistrait le morceau chez un pote. Tout à fait sobres.

Télécharger:
Das Racist - Combination Pizza Hut and Taco Bell
Das Racist - Combination Pizza Hut and Taco Bell (Wallpaper Remix)
 
"I'm at the Pizza Hut/ I'm at the Taco Bell / I'm at the combination Pizza Hut and Taco Bell" X 45. Ce morceau est le summum du rap répétitif et pourtant on a pu lire un peu partout dans la presse qu'il était une critique absolument géniale du consumérisme. Entre nous, c'était l'idée de base ?
Himanshu : 
Tout ce que nous faisons a une dimension sociale et politique. 1/3 des Américains sont obèses voyez-vous.

Vous préférez Pizza Hut ou Taco Bell ?
Himanshu :
La nourriture chinoise.
Kool A.D. : Définition du mot "préférer"?
Dap : Je préfère la nourriture de Pizza Hut, mais les deux sont dégueulasses. Je n'ai pas mangé de Taco Bell ou de Pizza Hut depuis des années, ces deux chaînes ne sont pas meilleures marché que des boui-bouis cantonnais qu'on trouve partout à New York. POURQUOI TU POSES CETTE QUESTION ?

Clip - Who's That? Brooown!


 
Le très sérieux Guardian vous a décrit comme "funny & funky". Ça vous plaît d'être qualifiés de funny & funky par Le Guardian ?
Himanshu :
On nous a aussi qualifié de punny & punky (pun= jeu de mots en anglais / punky= du mot punk).
Kool A.D. : On nous a aussi qualifiés de money & monkey (money = argent / monkey = singe).
Dap : On n'est pas très drôles, mais on préfère être drôles que funky parce que sérieusement, qui utilise le mot funky en 2010 ?  

Mais vous êtes plus que ça bien entendu ?
Himanshu : 
Bien sûr que nous sommes plus que ça.
Kool A.D. : Oui, nous sommes plus que ça.
Dap : Est-ce que nous sommes plus que ces deux mots ? Non.
 
On a également qualifié votre rap de "hipster rap". Est-ce que le "hipster rap" existe en fait ?
Himanshu :
Je préfère "rap d'enfants d'immigrants".
Kool A.D. : Est-ce que quelque chose existe en fait ?
 
Quelle est la meilleure chose que vous avez entendue à votre sujet ?
Himanshu :
J'aime quand les gens disent que nous sommes des génies.
Kool A.D. : J'aime le film Baby Geniuses. Je ne l'ai jamais vu mais j'aime l'idée de ce film.
Dap : J'aime quand les gens me donnent de l'argent pour ne rien faire, et quand ils me traitent comme si j'étais spécial alors que je ne suis pas spécial, je suis juste un détritus comme tout le monde. J'aime dépenser de l'argent ou le déposer sur mon "compte en banque". J'aime quand des étrangers me trouvent beau.

La pire ?
Himanshu :
Un jour quelqu'un m'a traité de "gros latino". Je suis suis pas gros!
Kool A.D. : Hima est un homme très fort.
Dap : (C'est un gros qu'on confond parfois avec fort. Chut). On a dit plein de choses terribles à mon sujet, une fois notamment dans un forum. Anonyme bien entendu. Mais je crois savoir qui est cette personne. Une fille dont le frère a une maladie mental, il a tué quelqu'un quand il était jeune et a été placé en institut. Je ne me sentirais pas vraiment mal si elle venait à mourir d'une mort "non naturelle". En fait, ça me ferait plaisir si son frère attardé l'étranglait. Je plaisante ?

Au-delà de l'humour et de la nourriture, vous évoquez des problématiques plus sérieuses telles que le racisme parce que tout de même vous vous appelez Das Racist alors ça serait un comble si vous ne parliez pas de racisme, pas vrai ? Comment se porte la problématique du racisme aux Etats-Unis depuis l'élection d'Obama: pire/mieux/sans opinion ?
Himanshu :
Pire. Le racisme s'est empiré depuis Obama. Maintenant, les racistes peuvent ouvertement dire du mal de quelqu'un sur la base de sa couleur de peau tout en le masquant derrière un avis "politique" comme le font les membres du Tea Party.
Kool A.D. : Votre mec Guy Debord n'a-t-il pas dit que tous les événements historiques étaient spectaculaires ? Je pense que la véritable Histoire qui se cache sous le spectacle (considérant qu'une telle chose existe) avance de façon imperceptivement lente ou carrément pas du tout. Je me force à croire à l'option "imperceptivement lente". Cela s'appelle de l'espoir et c'est l'un des thèmes centraux de la rhétorique d'Obama.
Dap : C'est bon, tout a été réglé, il n'y a plus de racisme aux Etats-Unis !

De quelles façons avez-vous personnellement été affecté par le racisme ? Et plus particulièrement dans l'industrie de la musique, et plus particulièrement l'industrie du hip hop ?
Himanshu :
J'ai du faire face à pas mal de connards, mais en tant qu'Américain d'Asie du Sud, ç'a été moins difficile pour moi que pour un Latino ou un Afro-Américain. Pour ce qui est du hip hop, je ne sais pas si ce que nous vivons est du racisme, mais il est clair que nous perturbons et les Noirs et les Blancs.
Kool A.D. : Je pense que le racisme de l'industrie musicale est plutôt fait pour nous servir. Notre musique trouve un écho auprès du public blanc qui est à la recherche d'une musique qui a l'apparence de la musique noire sans avoir les désagréments des Noirs en vrai. Le racisme dans l'industrie de la musique ne vise pas des individus mais il est plutôt basé sur "ce que veulent les gens". Les Blancs sont globalement toujours mal à l'aise face à de nombreux aspects de la culture noire et vice et versa, et au lieu de changer cela, l'industrie de la musique magnifie tous ces stéréotypes, et continue ainsi à propager la ségrégation mentale. C'est difficile pour un artiste d'aller à l'encontre de tout ça, parce qu'il y a de l'argent en jeu. Se représenter hors de ces stéréotypes est dangereux, financièrement parlant. Pour ce qui est de Das Racist, nous faisons de la musique qui est racialement ambiguë. Je crois à l'idée du pan-brownsisme. Et j'espère au moins que l'on participe à compliquer les idées populaires bien trop simplistes sur la race aux Etats-Unis.

 

Le hip hop a plus de 30 ans maintenant. Vous avez déclaré au Village Voice chosir vos beats "de façon à ce que les fans de Talib Kweli ne les aiment pas". Quelle est votre approche du hip hop en 2010 ?
Himanshu :
Je choisis des beats pour que les fans de Talib Kweli ne les aiment pas.
Kool A.D. : Talib Kweli a l'air d'être un bon gars, peu importe. Il est probable que je connaitrais encore les paroles de l'album de Black Star s'il était sorti... Bon, ok, certains de ses fans sont des boulets, mais certains des nôtres aussi.
Dap : Juste rapper sur des beats. Des chants. Des refrains, etc.

Vous aimez le hip hop autant que quand vous étiez gamins ?
Himanshu :
Tellement moins.
Kool A.D. : Pareil je pense, mais d'une façon différente.
Dap : Moins.  

Vos groupes hip hop préférés ?
Himanshu :
The Roots, The Beastie Boys.
Kool A.D. : Bad Brains
Dap : Ces trois groupes.

Vos MCs préférés ?
Himanshu :
Biggie, Jay, Weezy, Kanye, Zev Love X/MF Doom, El-P, Prodigy (Mobb Deep), Mr. Cheekz (Lost Boyz), AZ.
Kool A.D. : MF Doom/Zev Love X, Andre 3000, Kool Keith, Wayne, Jay-Z, Big Pun, Cam'ron, Kanye, Lil B, MIA, Nas, Ghostface, RZA, ODB, Raekwon, GZA, Nicki Minaj, Gil Scott Heron, Amiri Baraka, Saul WIlliams, Iggy Pop, Safe
Dap: Earthquake.  
 
Producteurs préférés ?
Himanshu :
Swizz Beatz, David Banner, Madlib, Dilla (RIP), Koushik, J-LA, Kanye, Lex Luger cette année.
Kool A.D. : Sun Ra, Curtis Mayfield, Quincy Jones, Stevie Wonder, James Brown, Kanye, Timbaland, Ron Browz, Madlib, Dilla, Flying Lotus, Swizz Beatz, Prince Paul, Frank Zappa, Captain Beefheart, Lee Hazelwood, Brian Wilson, Serge Gainsbourg, Raymond Scott, ?uestlove, Gordon Voidwell, Alex Kestner, Like Magic, Leif, Kassa Overall, J-LA, Lex Luger, Guillermo Brown, Devo Springsteen, Sha Leik, Dame Grease, Scoop Deville, El-P, Mike Finito.
Dap : PLEIN.  

D'autres influences, musicales ou au-delà ?
Himanshu :
MF Husain, Basquiat, Guru Dutt, Shiv Kumar Batalvi, Wallerstein, ma maman.
Kool A.D. : Le soleil, l'eau, ma famille, Basquiat, Guillermo Gomez-Pena, Coco Fusco, Andy Warhol, Keith Haring, James Baldwin, Malcolm X, Noam Chomsky, bell hooks, Howard Zinn, Nina Simone.
Dap : PLEIN.

Des plaisirs honteux (musicaux ou au-delà ?)
Himanshu :
La Roux, l'abus d'alcool.
Kool A.D. : Les Blanches (musicalement et au-delà).
Dap : PLEIN.  

Clip - EK Shaneesh


 
Votre deuxième mixtape est sortie sur le label Mad Decent. Avez-vous également signé un deal avec ce label pour votre album à venir ?
Himanshu :
Notre album sortira probablement en indépendant.
Kool A.D. : Nous parlons actuellement avec des marques telles que Best Buy, Target, Red Bull, Mountain Dew et Yum!Brands. Et par "parler" j'entends : envoyer de longs emails avec des mots en lettres capitales aux représentants de ces compagnies.
Dap : PLEIN DE LABELS, OUI.
 
Comment avez-vous rencontré Diplo ?
Himanshu :
Nous ne l'avons pas rencontré.
Kool A.D. : YO DIPLO, TU VEUX TRAINER AVEC NOUS, BRO ?
Dap : On a traîné avec Diplo PLEIN DE FOIS.

Comment décririez-vous son approche musicale ? Et question bonus : est-ce que vous vous sentez proches de lui ?
Himanshu :
Colonialisme sonore. Et sexuellement, oui, je me sens très proche de lui.
Kool A.D. : Il a l'air d'être "trop cool" ce mec.
Dap : Je me sens PLEIN PLEIN PROCHE de Diplo.

Qu'est-ce qui a changé dans votre vie depuis que vous êtes un petit peu connus ?
Himanshu :
Je bois gratos plus souvent.
Kool A.D. : Ha oui, je suis d'accord.
Dap : On voyage plus, et oui PLEIN d'alcool en plus.

Vous souhaitez quoi ? Rester dans l'underground hype ou devenir mainstream ?
Himanshu :
Hype mainstream.
Kool A.D. : De l'argent.

Vous écoutez quoi en ce moment ?
Himanshu :
Teengirl Fantasy, The-Dream, How to Dress Well, Deerhunter, Keepaway, Waka Flocka Flame.
Kool A.D. : Gordon Voidwell, Shabazz Palaces, Light Asylum, The-Dream, Waka Flocka.
Dap : Blondes, Odd Future.  

Vous connaissez des groupes français ?
Himanshu :
Phoenix? Je suis pas sûr.
Kool A.D. : J'aimais bien ce clip des Naive New Beaters. Serge Gainsbourg est pas mauvais. Et j'aime bien The Shoes.
Dap : PLEIN.



Free Your Phunk invite Das Racist en concert à Paris le 9 décembre au Nouveau Casino. Plus d'infos: ici.

 

Propos recueillis par A.C // Photos: Bek Andersen & Brayden Olson.