Après les succès d'Eddie Murphy, Martin Laurence et Chris Rock, il semblait impensable qu'un jeune afro-américain puisse encore révolutionner le stand up. Et pourtant… Alors qu'il n'a que seize ans, son style innovant lui vaut de se faire remarquer dans les différents “comedy clubs” de Washington. Plus qu'un simple clown, Dave Chappelle est un “nerd” qui maîtrise mieux que personne l'art de la vanne. Surtout, le comédien se différencie par le regard critique et acide qu'il porte sur la communauté noire. À travers l'humour, Dave fait passer des messages forts et pose des questions essentielles sur le racisme, la drogue, le sexe ou l'éducation.

En 1998, il co-écrit le film Half Baked, dans lequel il tient le premier rôle, mais c'est en 2003 que sa carrière explose véritablement lorsque Comedy Central, la chaîne câblée américaine qui a fait naître South Park, lance le Chappelle's Show. L'émission, qui parodie tous les travers de la société américaine, et principalement ses problèmes raciaux, est un énorme succès. Dave Chappelle est alors considéré comme le comédien le plus drôle des Etats-Unis. Avant de devenir bientôt le plus riche… Lorsque le Chappelle's Show sort en DVD, il réalise des records de vente, demeurés jusque-là inégalés par une émission de télé. Comedy Central lui offre alors un contrat de 55 millions de dollars pour tourner deux saisons supplémentaires (ce qui lui inspirera sa phrase culte, “I'm rich bitch!!”). Mais comme disait Notorious BIG : “Mo' Money Mo' Problems”. Très vite, Dave connaît le revers de la médaille : la pression énorme des studios, les désaccords éditoriaux avec l'équipe de production et, surtout, le sentiment d'être devenu un simple bouffon, tel le personnage décrit dans Bamboozled, le film de Spike Lee.

Il met alors brusquement fin au tournage de la saison 3 et se volatilise. Introuvable. Personne ne comprend les raisons qui ont bien pu le pousser à tourner le dos à un contrat aussi juteux. On entend dire qu'il est en hôpital psychiatrique ou en cure de désintoxication. Mais le comédien s'est simplement isolé en Afrique du Sud, où il médite et prend du recul, seul face à sa conscience, sa foi et ses responsabilités. Dépassé par son succès, lui qui s'est toujours moqué de toutes les formes de racisme se demande s'il n'a pas contribué à les alimenter. A croire qu'on ne peut pas rire de tout… Aujourd'hui, Chappelle poursuit sa carrière au cinéma. Apaisé, il semble avoir trouvé son équilibre en mettant sa notoriété et son talent au profit d'associations caritatives (il reverse la moitié des bénéfices de la vente de ses DVD à certaines d'entre elles).

 

2 Sketches Cultes :

Piss On You



Racial Draft



 


Par Tonjé Bakang T. // Photos : Danielle Levit, Erin Patrice O'Brien-DR