Son restaurant préféré - Anitali
Un équilibre parfait entre cuisine et décoration. Je ne me souviens même pas si on y passe de la musique, bien que je me souvienne qu'un groupe de jazz venait parfois jouer. La cuisine est un merveilleux mélange de recettes traditionnelles mexicaines comme la sauce mole servie à la thaïlandaise, avec des ingrédients comme le gingembre et des épices mexicaines. Quand on s'y rend, on a pour habitude de demander un Taco Tropical  et un Gin Tonic. Ce taco contient un mélange magique de crevettes croustillantes, tomates, oignons, gingembre, ananas et d'autres choses que je (ne) suis incapable de reconnaître. Ils vous servent ça avec une tortilla faite de jicama (un tubercule mexicain qui pousse sous terre) à la place du maïs ; ensuite on verse du citron et du chili par-dessus et voilà ! Vous êtes sûr de vous régaler. La déco est kitsch, avec notamment des menus faits à partir de vielles pochettes de disques, des murs couverts de miroirs et un super bar, grand et magnifique.
A côté de cet endroit, le bar EI Latina (les propriétaires sont les mêmes) offre un grand choix d'apéritifs et de boissons. Et à proximité, il y a aussi El Negro, l'endroit parfait pour aller manger après toute une nuit de clubbing intense. Je ne saurais vous décrire à quel point les fruits de mer y sont délicieux et originaux. Soyez sûrs de demander des médaillons de thon, et le savoureux Aguachile de Camarón : c'est comme injecter un jerrican de carburant pour fusée directement dans votre sang.

 


Où trouver un bon bar
Mon quartier préféré est le Colonia Americana. C'est aussi là que mon studio et ma maison se situent. La plupart des musiciens locaux traînent dans le coin, donc (i )il y a beaucoup de lieux cool pour s'amuser. Mes préférés sont le Bar Grillo et La Nacional. Ces endroits ont le meilleur choix de bière nationale, celle que vous ne pourrez trouver nulle part ailleurs et qui est faite principalement pour l'exportation aux États-Unis. Vous devriez essayer la Cerveza Simpático, c'est la meilleure ! Depuis ce quartier, il est facile de rejoindre un bon endroit pour danser ou une fête chez des gens avec les fêtards les plus fun des environs. Un autre endroit où il faut absolument aller : le café La Fuente, qui se situe à la moitié d'un pâté de maison de la place principale de la ville. C'est une grande buvette où toutes sortes de gens se rencontrent, des joueurs de domino(s) ringards travaillant dans le coin jusqu'aux gosses de riches branchés qui peuplent la partie (e)Est de la ville. Si vous voulez voir les gens les plus beaux et dépenser l'équivalent d'un salaire mensuel en une nuit, alors le Providencia et ses bars sont le bon endroit pour vous. Le côté Ouest de la ville, c'est une autre histoire. C'est l'endroit où vous allez pour faire n'importe quoi et y rencontrer les personnes les plus dingues dans les bars les plus bizarres. Déconseillé aux gens étroits d'esprit.

 

 

Si vous avez envie de danser
La plupart des étrangers seront attirés par les rythmes latins, (et) ceux-là sont joués en centre-ville, près de la place principale. Mais si vous cherchez de l'electro, du disco, de la house ou de la bass music, alors vous feriez mieux de vous rendre au Bar Maericas, au Moskito, au Silvano et dans toutes les fêtes organisées par le Urbnst Crew. Ce sont les meilleures fêtes, celles où l'on rencontre souvent "l'amour de sa vie" et où l'on danse sur des sons branchés. Un autre très bon choix serait d'aller aux bars à Mezcal. Ce ne sont pas de vrais clubs, mais en général tout le monde y est tellement ivre que vous êtes OBLIGES de danser... L'un d'entre eux s'appelle Pare de Sufrir, un nom qu'ils ont pris d'un groupe religieux qui réside à quelques pâtés de là. Ça veut dire "arrêtez de souffrir", et ils y arrivent particulièrement bien le temps d'une nuit, en effet. La spécificité de cette ville c'est que généralement, les clubs ouvrent pendant quelques mois et puis ils doivent fermer ou alors ils perdent beaucoup de leurs clients qui en choisissent un autre, donc mon conseil est d'aller dans un bar, de demander au groupe de gens le plus bizarrement looké de vous inviter, et de vous laisser aller.

 

Fraction & Cubenx - Live at La Carriere du Normandoux


Les lieux à visiter
Si vous étiez mes invités, je vous emmènerais nager dans une piscine thermale au lac de Chapala, Ajijic plus précisément. Monte Coxala est incroyable et un bon remède après une nuit de folie. Le centre de Guadalajara a une architecture coloniale très sympa, et des musées comme l'Institut Cabañas. A partir de là-bas, vous pourrez acheter des contrefaçons au marché pirate de San Juan de Dios et tomber sur des baskets bon marché et de la fausse joaillerie. Si vous êtes là pour visiter des lieux étranges, je vous recommande le Mercado Corona, un apothicaire fréquenté par Bjork, qui en a parlé par la suite à Sigur Ros, qui l'a à son tour recommandé à Jay Jay Johanson, et la liste continue. Vous pouvez y acheter des herbes, des huiles, des concoctions de fruits pourris, et tout plein d'os pour jeter un sort à quelqu'un, mais je ne vous garantis pas du résultat.

Les choses à savoir à propos de la ville
Le snack par excellence ici, c'est le Torta Ahogada. Ça se mange très épicé. La ville est très catholique et conservatrice, ce qui la rend vraiment cool à vivre, puisque la duplicité des principes moraux fait que les gens ont envie de se lâcher encore plus pour échapper à leur dose quotidienne de conservatisme. C'est l'une des villes les plus paisibles du pays, et on y trouve de superbes plages pas loin. La vie y est très abordable comparé à Mexico et d'autres grandes villes dans le monde, même en Amérique Latine. La Tequila, contrairement à ce que l'on pense, n'est pas si populaire que ça chez les locaux, tout le comme le tout-puissant Mezcal.
La petite commune de Tlaquepaque, accessible depuis le sud-ouest de la ville près de l'aéroport, est un bon endroit pour se balader, voir des choses, acheter un cadeau et se restaurer. Un des meilleurs architectes du Mexique est né à Guadalajara et vous pourrez admirer ses maisons à Colonia Americana pendant que vous savourerez un bon petit-déjeuner. Ce quartier est aussi celui où les cyclistes sont le plus présents, on a même des projections ciné et de la musique en plein air, tout ça en pédalant avec les groupes de cyclisme super organisés de la ville.

 

These Days, le prochain Maxi de Cubenx sortira ce lundi chez Infiné.

 

Photos : Baptiste Leonne // Traduction: Thomas Rietzmann.