C'est une belle caravane que tu as là, ça fait longtemps que tu habites dedans?
Randy:
Pas vraiment, je l'ai achetée en arrivant ici, il y a deux mois. Elle était exactement au même emplacement, j'ai pas voulu la changer de place parce que l'ancien propriétaire ainstallé les WC juste là et que j'ai pas envie de creuser un nouveau trou, on verra où j'irai quand celui-ci sera plein. Et puis ici je suis bien, j'habite assez loin des autres habitants, c'est calme et j'ai cette terrasse que j'aimerais aménager pour l'été.

Il fait chaud ici l'été ?
S'il fait chaud ?! Ici le soleil brûle, les températures dépassent les 45° C l'après-midi, c'est pour ça que je veux mettre un toit au dessus de cette plate-forme, pour essayer de faire un peu d'ombre. J'ai bien la climatisation dans ma caravane, ha oui, j'ai fait un beau coup avec celle-là mais je supporte pas de rester enfermé, je l'utilise la nuit, c'est tout.

 

Mais comment tu fais pour avoir de l'électricité et de l'eau ?
Pour l'électricité c'est simple, comme j'ai pas payé la caravane bien cher j'ai pu m'installer des panneaux solaires, comme ça je ne dois rien à personne. Pour l'eau c'est pas pareil, j'ai dû m'arranger avec les gens qui vivent par ici pour qu'ils me remplissent ma citerne une fois par semaine. C'est parfait, un peu d'eau, de l'électricité, j'arrive même à capter une petite connexion internet, j'ai tout ce dont j'ai besoin. Un réfrigérateur pour mettre mes bières au frais, une petite cuisine, une douche, et là- bas au fond c'est le bordel mais ça va devenir ma chambre, pour l'instant je dors ici dans le salon avec mon chien, mais je prévois de bouger.



 

Et tu comptes rester ici longtemps ?
Je ne sais pas vraiment, une saison pour sûr, j'ai envie de voir ce que ça donne, après on verra. Je suis déjà venu ici il y a deux ans, pour passer l'hiver, et maintenant j'ai envie d'en voir plus. Et puis j'ai besoin de temps pour faire ma musique, c'est pour ça que cet endroit est parfait pour moi.

Ha donc, tu as une occupation. Comment t'organises tes journées ?
Je fais un peu de musique le matin et le soir, quand le soleil ne chauffe pas trop, c'est mauvais pour ma guitare. Sinon j'apprécie le temps qui passe, c'est sûr qu'il n'y a pas grand monde, mais au moins ici je ne rencontre que des gens intéressants. Je vais dans la ville la plus proche seulement quand j'en ai vraiment besoin, pour m'acheter de quoi manger et boire.

Il est mignon ton chien, il s'appelle comment ?
Moe, il a seulement huit semaines mais ce sera un bon chien, crois moi, il est intelligent. Pour l'instant, il ne m'écoute pas trop parce qu'il est jeune, mais il me plaît. Ce sera un bon dernier chien, je me fais vieux tu sais, je ne pense pas en avoir d'autre. Sa mère c'est Bobby, elle habite là-bas, c'est sûr qu'il sera gros, t'as qu'à regarder la taille de ses pattes, mais c'est pas grave, il y a de la place ici.


Et toi, t'es originaire d'ou ?
Je suis d'origine Italienne, mais je ne sais même plus parler Italien, je ne sais même plus depuis combien de temps je suis dans ce pays. Et puis tout ça c'est des conneries, on ne choisit pas l'endroit où on naît, on est tous dans le même bateau. Ils ont posé des frontières mais pour moi on est tous frères, on a tous un cœur, on respire tous le même air, alors tout ça moi je m'en fous. C'est pas parce qu'on naît dans un pays qu'on est de ce pays, on est ce qu'on a envie de faire et ce qu'on a réussi à faire, pour moi on est tous frères et le reste c'est des conneries.

Et t'as encore envie de voir du pays ?
Ben oui, mais pas ici, l'Amérique c'est grand mais je connais déjà tous les carrefours principaux des routes qui mènent d'est en ouest, et du nord au sud. J'ai des enfants dans les quatre coins de ce continent, ça ne m'intéresse plus de voyager par ici, j'en ai assez vu. Et tous ces gens qui viennent s'installer dans le coin pour passer l'hiver au chaud me filent pas l'envie de bouger. Tous ces "oiseaux d'hiver" qui viennent ici pour la tiédeur de l'hiver et qui s'en vont aux premières chaleurs me donnent pas envie de les suivre. Je ne les critique pas, moi aussi je l'ai fait, moi aussi j'ai vécu comme ces jeunes hippies qui vivent en communauté derrière cette colline, c'était bien, je ne regrette rien, mais c'est plus pour moi maintenant. J'irais bien voir ce qui se passe en Europe, je rentrerais bien en France avec vous si vous me dites qu'on peut trouver de l'herbe facilement et que le vin est pas cher, alors là oui, je vous suis quand j'ai l'argent.

 


Tu faisais quoi comme job avant d'être retraité ?
Je bossais pour l'Etat, dans des bureaux, je travaillais pour le système de protection sociale. C'est cool, j'ai pu bouger, mais c'est une belle connerie quand même. Tous ces trous du cul qui t'appellent parce qu'ils attendent que l'Etat les nourrisse. Et maintenant on en arrive à la troisième génération de ces connards, tu penses pas qu'ils pourraient se débrouiller tout seuls? Je ne suis pas pour le travail, attention, mais je pense que les aides sociales ont tué le pays. Plus personne ne veut aller travailler pour ensuite se faire taxer et nourrir tous ces inutiles. Mais bon, que veux- tu que j'y fasse, fini le temps de se battre, je préfère vivre tranquillement dans mon coin, sans rien demander à personne.

Ok, parce qu'à voir ton pantalon je croyais que tu étais dans l'armée.
Sûrement pas, je me suis toujours battu contre la guerre. L'amour peut servir à diriger le monde, pourquoi se battre, pas besoin d'instaurer un sentiment de peur et d'insécurité pour diriger un pays. De l'amour, du partage et de l'écoute, voilà ma recette pour tenir une population. Il suffit de ça pour vivre en harmonie et en paix.
Regarde- moi ces imbéciles qui bombardent la montagne, tu les as entendus hier soir ? Tu les as vus ? T'as vu les bombes ? C'est pas de l'argent et du temps perdu ça ? A quoi ça sert ? T'entrainer à tuer pour quoi faire ? J'ai arrêté d'y penser, ça me fait perdre mon temps.

Et tous ces tatouages, tu les as faits où ?
Pour la plupart, je me les suis fait tout seul. A l'époque c'était difficile, alors je m'étais bricolé une petite machine, maintenant c'est différent, tout le monde en a, tant mieux, mais avant c'était pas si facile quand tu étais tatoué. Mais je ne regrette pas, enfin si, peut-être celui là sur ma main, il était difficile à cacher. Sinon c'est les copains qui m'en faisaient, je leur en faisais d'autres en échange, ça marchait comme ça.

Il paraît qu'il y a un groupe qui joue ce soir de l'autre côté de la ville, t'y vas ?
Non, j'ai pas envie de voir du monde, j'écouterai la musique d'ici.

 


Dez.