Loveflutter est une application pour faire des rencontres. Mais à la différence d'Adopteunmec, Tinder ou Grindr, cette app-là mise sur la beauté intérieure. Mais si, vous savez, ce truc sur lequel se rabattent les moches et les gros dans l'espoir de pouvoir, eux aussi, se reproduire un jour (avec l'un de leurs semblables, s'entend). Le principe : la sempiternelle photo profil en plongée est ici remplacée par une phrase de 140 caractères de votre choix, du genre "<3 Petite chieuse addict au chocolat, à Sex And The City et à mon chat Cacahuète, mais diablement attachante si on sait par où me prendre :3", "Les sanglots longs des violons de l'automne bercent mon coeur d'une langueur monotone pcq je n'ais pas encore trouver l'Amour avec 1 grand A" ou encore "Cherche partenaire sexuel amateur du IIIème Reich et autres régimes totalitaires pour jeux coquins incluant cravache, fer rouge et Zyklon B" (tout ceci est évidemment ironique et vise à montrer que vous n'êtes pas un mouton bien-pensant). Et il y a mieux : Loveflutter organise ce mercredi, à la New York Hall of Science, un speed-dating qui reprendra IRL le principe de l'app et où les participants devront recouvrir leurs sales têtes de hipster d'un sac en papier customisé avec une phrase à la con.

 

 

Il reste encore des places pour quelques hommes, alors si vous avez toujours rêvé de vous taper une moche, lancez-vous, quatre boissons vous seront offertes pour faire passer la pilule. Ça se passe ici et il ne vous en coûtera que 25$.

 

 

Marie K.