Qui d’entre vous ne s’est jamais fait punir pour avoir dessiné sur sa table en cours ? Qui ne s’est jamais mis à gribouiller compulsivement sur le moindre morceau de feuille quand il est au téléphone avec Maman ? Qui n’a jamais rempli la marge de sa copie double ou de son Moleskine de petites fleurs ayant des yeux et des tentacules ? Voilà. Pour remédier à cela et donner un espace aux dessinateurs intempestifs, le studio italien Soup a créée ce bureau sur lequel on peut s’en donner à cœur joue puisque c’est un post-it géant. Une sorte de version « mobilier » du grand tableau qu’il y a dans la salle de réu, quoi.

 

 

Plus d’infos ici.

 

Anaïs D.