claires

Vous êtes perdu au fin fond du XVIème arrondissement de la ville de Paris. Sur votre gauche, un immeuble haussmannien, sur votre droite, un immeuble haussmannien, derrière vous, un immeuble haussmannien, devant vous, un immeuble haussmannien. Le long des immeubles haussmanniens, des berlines allemandes rutilantes, menaçantes, garées en file indienne, prêtes à lancer un blitzkrieg au moindre mouvement suspect de votre part ; et sur les trottoirs vierges de tout signe de vie humaine, des momies fraîchement embaumées au Shalimar brandissent des sacs contondants en cuir d'autruche et se dirigent lentement vers vous pour manger votre âme. Courez ! Courez pour votre vie ! Un seul refuge : le Yoyo. Les 24 et 25 mars s'y tiendra la troisième édition des Nuits Claires. Pourquoi "Les Nuits Claires" ? Parce que ce sera la nuit, et qu'il y en aura deux, et que les nuits en question seront éclairées par des astres en les personnes de Peter Doherty, The Shoes, Kiddy Smile, entre autres réjouissances. On vous offre 2x2 places si vous répondez correctement à la question suivante : que dit cette petite fan à Pete Doherty ?