PRINCE_AFF_JPEG HD_PLUn peu plus d’un an après sa disparition, Prince nous manque encore et toujours. Le souvenir de son charisme, ses 1m58, son style, son talent inépuisable, sonambiguïté sexuelle ("I'm not a woman, i'm not a man. I am something you'll never understand"), sa discographie immense nous font plonger dans une mélancolie galopante qui envahit nos petits coeurs fragiles. 
Qui ne se rappelle pas de Purple Rain, oeuvre pluridisciplinaire (film culte + album classique instantané) qui l’impose comme un phénomène culturel de première ampleur, sa BO inoubliable du Batman de Burton et ses chefs d'oeuvre moins connus du très grand public que sont Dirty Mind, Parade et Sign O' The Times. De sa rivalité supposée avec Michael Jackson à sa vie privée gardée secrète, tout fascine chez le personnage, même si l’on sait peu de choses sur lui. Il nous reste donc ses performances vocales et scéniques pour nous consoler. 
Réunissant les deux, le film Sign O’ The Times sorti en 1987 permet de constater l’extrême maîtrise dont fait preuve l’artiste au sommet de sa créativité. À travers des choix de montages, de décors, de lumières et de costumes, l'oeuvre offre aussi la possibilité de capter la chose la plus importante : un instantané d’une époque où la musique se diversifie, personnalisé à travers un homme en pleine gloire.
Afin de conserver ce souvenir de rock et de fureur et à l'occasion de la ressortie du film en salles, Brain vous offre une affiche de Sign O’ The Times si vous nous dites sur quelle chanson Prince et Michael Jackson ont failli collaborer ? Envoyez la réponse à [email protected] avec nom, prénom et en objet Prince Sign O’ The Times.