Capture d’écran 2018-10-22 à 10.22.40

Il y a des monuments français qu'on ne peut visiter aux Journées du Patrimoine, des fiertés nationales que Stéphane Bern et Lorant Deutsch ignorent et qui pourtant méritent d'être célébrées en grandes pompes. Le label Tricatel, les parangons de la pop première classe fabriquée en France, est de ceux-là. Ça tombe bien, la Maison Cocorico, qui entend rendre hommage aux défricheurs d'ici sans franchouillardise aucune, a décidé de sortir Tricatel Universalis, livre-somme sur l'oeuvre de Bertrand Burgalat et sa clique. Vous pourrez y revivre l'odyssée du label qui compte des artistes aussi différents et barrés que Chassol, Catastrophe, AS Dragon, Ladytron ou Valérie Lemercier, ainsi que vous replonger dans l'improbable et éphémère vie de rockeur de Michel Houellebecq. Le tout sous la plume de Jean-Emmanuel Deluxe, auteur notamment d'un livre essentiel sur les Yéyés, et agrémenté d'une préface de Philippe Manoeuvre. Un futur objet de collection que vous pourrez poser fièrement sur votre table basse dès le 26 octobre. On est sur du 26€ les 240 pages, ce qui nous fait 11 centimes la page. Pour pouvoir contempler photos d'archives, portraits ultra-léchés d'artistes, flyers et affiches, c'est donné. A précommander ici et à découvrir mercredi soir au (pardon) avec des Dj sets. Et pour finir de vous mettre l'eau à la bouche, voici quelques bonnes feuilles en totale exclu mondiale :

Double 6

 

Double 7