426-3-divers_artistes_archives_j._spiroux_collection_bps22_copyright_odassa_malchair_3_

EXPO LE MESSAGE, C'EST LE RESEAU ! - 19 MARS AU 17 MAI 2020 - CENTRE WALLONIE-BRUXELLES

Avant l’arrivée d’internet, les dick pics et le pornopolitique, certains se servaient des moyens de communications comme une mise en réseaux d’oeuvres d’art. Le CWB, Centre Wallonie-Bruxelles, a décidé en ce printemps de nous replonger au sein du Mail art, l’art par voie postale, pionnier de la création par correspondance chez nos amis belges. Pour cette exposition, dirigée par Pierre Olivier-Rollin, on a alors ressorti des archives belges les créations de l’artiste punk Thierry Tillier, le graffeur METALLIC AVAU (“écoutez ceux qui se taisent”) ou l’occultiste (oui ça existe) Benoît Piret du réseau 666 qui fait un peu froid dans le dos. Le mail art, est considéré comme moyen de s’affranchir des restrictions du marché de l’art, par des créations ponctuelles voire éphémères. 

Brain vous offre votre ticket pour l’exposition Mail Art, Le Message, c’est le Réseau ! au Centre Wallonie Bruxelles (arrêt Rambuteau, Paris) si vous répondez à cette question : quel message de fin de soirée, en mode romantique des caniveaux à 6h du mat’, a le plus de conséquences néfastes ?

  1. Envoyer “Je t’aime” à son ex
  2. Envoyer “Je t’aime” à son ex-belle-mère en voulant l’envoyer à son ex
  3. Envoyer “Je t’aime” à son ex-belle-mère en voulant l’envoyer à son ex-belle-mère
  4. Envoyer “Je t’aime” à son patron ou sa patronne

Envoyez la réponse à [email protected] avec nom, prénom, et en objet "LE MESSAGE".