Capture d’écran 2020-07-13 à 10.52.20

Elle a 79 ans, et n'est pas la grand-mère de Lady Gaga. Elle s'appelle Izaura Demari et s'impose comme l'influenceuse farfelue du troisième âge brésilien. Forte d'une communauté de plus de 60 000 abonnés sur Instagram, cette grand-mère vit sa meilleure vie en postant des photos de ses voyages et de ses looks les plus excentriques sur les réseaux sociaux. Si la vieillesse rime souvent avec incontinence, sénilité et torture mentale déguisée en repas de famille bi-annuels des plus massacrants, Izaura Demari refuse cette perspective. Elle a fait le choix de l'extravagance.
Il y a quelques années maintenant, cette cultivatrice d'orchidées a subitement changé sa routine quotidienne après la mort de son mari, suivie d'un déménagement. Elle commence alors à faire ce que tous les vieux font pour échapper à la mort, l'horrible épée de Damoclès leur planant dessus : voyager. Mais ce n'est pas tout : elle comble ses heures vides avec ses mises en beauté et séances d'essayage. Alors qu'elle se fait remarquer dans la rue avec ses looks de mamie sous acide, son fils décide de lancer ses pages Facebook et Instagram pour capitaliser sur son troisième âge décalé.

Celle qui s'appelle Grandma Izaura n'est pas une influenceuse comme les autres : elle ne fait aucun placement de produits, mais met en avant ses fringues cheap d'une autre époque, featuring souvent ses toutous, et nous invite virtuellement à ses séances de thé. Elle outrepasse tous les tabous vestimentaires et - God bless her - n'a aucune honte à exposer sa poitrine plantureuse. Prouvant que les boomers sont encore des êtres vivants, elle nous assomme d'IGTV sur ses vacances et autres activités, telles que ses sorties au centre commercial. Sa vie, elle la partage avec son crew de septuagénaires : elle inspire d'autres vieux à résister à la tentation de la légumisation, en les exhortant à devenir plus hardi dans leur style vestimentaire. 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Chá da tarde!

Une publication partagée par Vovó Izaura Demari (@voizaurademari) le

Le programme stylistique d'Izaura est simple : en faire trop. Motifs barriolés, tenues moulantes ou grands drapés, maxi décolletés, capelines gigantesques et lunettes de soleil tout aussi massives sont agrémentés de colliers, bagouzes et hauts talons, tout cela à grands renforts de pièces dignes des collections old school de Damart, d'un magasin de farces et attrapes ou de Guerissol. Izaura devient ainsi le genre de mémé excentrique qu'on ne croise qu'une fois par an, et vous donnera sûrement des idées pour amuser vos aïeuls séniles ou dépressifs, en manque d'amusement dans leur EHPAD. Et oui, nous pouvons kiffer la life après 60 ans, au lieu de moisir devant Slam et Des Chiffres et des Lettres. Nous devrions donc tous suivre son exemple pour entamer la révolution des vieux. 
Comme on aime le troisième âge chez Brain, on vous propose de vous envoyer un élément digne du style d'Izaura Demari. Pour ne pas gagner un petit haut Damart, il vous suffit de nous envoyer un mail vide à [email protected]. Sachez qu'il n'y aura pas de gagnants.