Cher usager,
Votre question est très intéressante car elle permet d'expliquer aux usagers de la mode quelle attitude adopter face à ceux que l'on appelle les trendsetters, les créateurs de tendances, les pions de l'avant-garde qui posent la première pierre des modes. Roisin Murphy, dont les looks sont en effet souvent très DO, peut être considérée comme une mini reine de look, et donc un exemple à suivre. Certains noms de célébrités plus ou moins légitimes reviennent souvent quand on parle de cette catégorie d'usagers (Sienna Miller, Kate Moss, Agyness Deyn) : si parfois ces personnalités initient des modes (respectivement retour de la santiag, retour du pantalon flare, retour du blond platine, entre autres), certaines constituent une avant-garde digne d'intérêt, d'autres sont à jeter à la poubelle. En d'autres termes, il faut remercier ces trendsetters d'user de leur position d'immunité look (acquise et reconnue légitimement par la Peltag*) pour proposer des looks osés mais savoir séparer le bon grain de l'ivraie est le vrai challenge des usagers de la mode (toutes les expérimentations look de Björk ne sont pas à imiter). Certains usagers ont donc le droit d'outrepasser les règles explicites de look de la Peltag, quitte à devenir ridicules, car ils participent à la perpétuelle remise à jour des avis et recommandations de la Peltag, dans un sens comme dans l'autre. Enfin, il faut rappeler que le statut de trendsetter n'est pas réservé qu'aux 'people' mais que tout usager disposant de goût, de confiance en soi et de résistance à la moquerie des individus non-sensibles est susceptible d'acquérir ce statut.
* Pour toute information concernant la liste des personnalités disposant de l'immunité look ou les modalités d'acquisition de cette immunité, contactez votre agent local de la Peltag.

La Peltag - POLICE EUROPENNE DU LOOK ET DE L'AVANT GARDE -peltag.blogspot.com.


Par Shiningrubis // Crédit Photo : Roisin Murphy, photographiée par Scott King.