Les acteurs dans les clips

Été 2012. PacoVolume, grand serin, aligne les bières en terrasse. « Tous les acteurs ont besoin de street cred en faisant des clips, (…) Harry Potter a fait un clip super triste où il boit des bières et se pose des questions sur la life. » Après avoir vu le très street Wentworth Miller (second rôle de Prison Break) dans deux clips de Mariah Carey et l’apparition dans le clip 100% de Sonic Youth de Jason Lee, le flegmatique barbu de Earl, on ne peut que donner raison à l’équation Paco. Acteur x notoriété + rock = (clip lol + canaille crédibilité)2. Surtout si cet acteur s’appelle…

 

 

Adrien Brody dans les clips

En gay en plus. Ce qui me permet d’ouvrir une parenthèse sur tous ces gens qui défilent en ce moment pour le droit à leur contrat de malheur : ici, rien de politique, que du sexe. Et un peu d’amour, évidemment, mais le clip Olaf and Paul est surtout une histoire drôle sur fond (vert) de rock ado. Toujours en interview cet été : « Soit il dit ‘oui’ soit il dit ‘non’ et là je refais des scènes du Pianiste sur fond vert. » Il reste un plan du Pianiste, les autres séquences sont un mash-up des films de Brody : Une Arnaque presque parfaite, Cadillac Records, The Jacket, Wrecked, Splice, DetachmentSi vous ne connaissez pas tous ses films, vous n’y verrez que du feu, le montage est sans faute. Si vous connaissez TOUS ses films, c’est que vous allez trop souvent au cinéma et que vous êtes chômeur freelance ou, pire, bomeur.

 

 

PacoVolume dans les clips

Nous mettrons ici une note comme en écrivent les profs à collier de barbe sur les bulletins scolaires: « ensemble inégal ». 1) Wolves (premier album) : le chanteur a l’air de se faire chier. Son rôle est bizarre aussi : mi-Jean Rochefort (la mine compressée), mi-palefrenier (ces bottes, tout de même). 2) Palest Winter Light : là, coup de poker. PacoVolume invite Doris Arnold, championne de pole dance, qui donne le meilleur d’elle-même pendant plusieurs minutes sur un mât, pendant qu’il mate. Il se met bien le mec. Et enfin 3), cas d’école : Galaxy of Stars. Dans la lignée des montages Windows Movie Maker, où le cheap et le chelou s’unissent au nom du LOL, jusqu’à ce que ce gros professeur asiatique apparaisse, et qu’on découvre qu’il est l’auteur de La Physique de l’Impossible. Très bon bouquin qu’on recommande, au passage. 

 

 

 

Bastien Landru