Où manger :

Le Tire-Bouchon : manger bon et pas trop cher. Le coin est cool, en plein dans le vieux Rennes, les bars pas loin et le patron est gentil, c'est le voisin de Vincent.

Al Saj : C'est un snack libanais bien gras à côté de Saint Anne, peu onéreux et bon.

Snack My Dwitch Up : Si vous allez boire une bière au Bateau Ivre, commandez un burger juste à côté chez Snack My Dwitch Up. Le gérant est adorable, vous pouvez vous faire servir à la table du bar et les frites sont maison. Sans oublier la référence à Prodigy.

 

Où danser :

Ubu : Une programmation de qualité. C’est un peu les Trans (-musicales, ndlr) en miniature toute l’année. Attention aux afters-traquenards jusqu'à pas d'heure avec Jean-Louis !

Transmusicales : C’est un peu l’Ubu non-stop pendant tout un week-end. Il y a un coin qui s'appelle la Green Room qui ressemble pas mal au Triangle des Bermudes: tu rentres, puis tu sors six heures plus tard sans savoir ce que tu as fait. Attention aux navettes du retour, il faut aimer les chants bretons.

Le Delicatessen : Si tu es nostalgique de l'époque à laquelle Daho y faisait ses premiers concerts, ou simplement parce que tu ne sais pas quoi faire, que tu as déjà trop bu et que tu veux juste danser sur Beyoncé.

 

Où boire :

Le Petit Vélo : Pour se faire payer une tournée de skateboard par des jolies filles et se la jouer Tony Hawk. 

Le Mélody Maker : Pour voir Marquis de Sade se reformer un samedi soir devant 30 personnes.

Le Oan’s Pub : Parce qu'ils organisent de chouettes sessions acoustiques avec la scène rennaise organisées par Canal B, et qu'ils passent du Television.

Le Mondo Bizarro : Un café-concert en banlieue, le lieu le plus rock de toute la ville. C'est le repère des bikers et des punk, mais il y a quelques soirées électro, pop ou hip-hop régulièrement. L'endroit vaut le coup rien que pour le Bizarro, un shooter flambé au Bailey's qui rend tout bizarre.

L'Élaboratoire : C'est un collectif de jeunes gens un peu hippies ou même carrément marginaux qui répare des vélos, construit des structures en métal, des décors etc. Il y a aussi une salle de concert avec un bar au sous-sol, dans laquelle s'y passent des soirée souvent bien trash. Il va de soi que les chiens y sont autorisés.

 


Pour les oreilles :

Le Blindspot : Ce disquaire vend toutes sortes de vinyles et les mecs qui tiennent la boutique sont des encyclopédies sur pattes. Ils ont d'ailleurs notre EP en vente là-bas, je crois qu'ils en ont vendu deux.

L'Opéra de Rennes : Si tu aimes les belles choses.

 

Où clubber :

Pour ça, il faut guetter les soirées Crab Cake / Belle de Nuit / Midi Deux à l’Ubu ou à l’Antipode.

 

Où se promener :

Au parc du Thabor ! Parce que tu peux escalader les grilles à 5 heures du matin ivre mort et cueillir des fleurs pour ta meuf pour t’excuser du retard.

 

++ La page Facebook et le site officiel des Popopopops. Swell, leur premier album, est disponible depuis le 25 mars dernier.

++ Tout comme Swell, leur premier EP A Quick Remedy est en écoute sur Deezer.