Une fois de plus, Kendrick Lamar se distingue de ses collègues du rapgame en optant pour la sobriété et l'humour dans son nouveau clip. Pourtant l'affaire aurait pu être pliée en deux secondes, la chanson s'appelant Bitch, Don't Kill My Vibe, le clip aurait donc tout simplement pu comprendre une dizaine de bitches entourant lascivement Kendrick qui poserait devant une grosse turevoi toute tunée. 

Que nenni ! Tel l'enfant sage qu'il est (son album se nommant Good Kid, M.A.A.D City), on y voit un Kendrick tout de blanc vêtu, se recueillant dans une église, pour cause d'enterrement, mais aussi dans des champs, un peu comme les Guns'n'Roses dans November Rain.
 
Fort heureusemeent, le clip ne fait pas non plus complètement dans le dépouillement : il y a quand même 2-3 chagasses qui traînent par là, de l'alcool et du product placement (soyez attentifs). Faut pas déconner non plus, c'est du rap "intello" mais ça reste quand même l'Amérique. 
 

 
 
Kiki Daho.