«Je n’aime en l’histoire du rock que les anecdotes»

The Jesus & Mérimée Chain

 

 

PRENDS-MOI PAR DERRIÈRE, SUPPO DE SATAN

Si vous écoutez Stairway To Heaven de Led Zeppelin de votre plein gré, vous êtes déjà très courageux. Sérieusement, même Nostalgie passe cet hymne de troubadour grabataire qui critique quoi ? L’argent ? Les charpentiers ? Les morceaux de moins de 10 minutes ? Comme cela, ça n’a aucun sens, mais passez la balade en reverse et le message gagne étonnamment en clarté puisqu’on entend «he will give you, give you 666». Une injonction que l’on pourrait traduire par «il va t'en donner, il va t’en donner 666», ce qui fait froid dans le (bas du) dos. À l’envers, la mélopée des Zeppelins devient une parade nuptiale pour la Bête. Vous l’aurez compris : nous nous mettons en jambe ici par un cas de magie noire classique très bien connu des experts, et depuis ajouté aux programmes d’études de Poudlard et de ce mec trop show qui dédie une conférence au sujet. Putain, «sujet» ça fait «Jésus» en verlan ! Je dois être possédé moi, parfois.

 

Véracité maléfique : 22%, ou 22% si on inverse les deux chiffres

 

 

 

LE CERVEAU DU GROUPE, C’ÉTAIT LUI

Mayhem est un groupe norvégien de black metal. Si je dis une connerie, ne me suicidez pas S.V.P. J’ai du mal à en dire plus sur la musique de cette bande, car c’est vraiment dur de décortiquer les cris pour tenter une analyse. Toujours est-il que la traduction anglaise de leur nom veut dire «chaos», «bagarre» ou «désordre», ce qui se ressent à l’écoute de leur non moins festive discographie. Wikipédia raconte très sérieusement qu’en 1991, Dead, le chanteur du groupe, se suicide : ouverture des poignets et coup de carabine dans la poire, au cas où. La légende dit que les membres, à la découverte du cadavre, l’aient pris en photo pour illustrer l’un de leurs albums pirates et aient procédé à des rites vikings sur le corps, ce qui consistait en la fabrication de petits colliers mignons avec des fragments de son crâne. Comme aimer le black metal n’a jamais empêché quiconque d’être fin gourmet, les compères auraient aussi bouffé des bouts de sa cervelle. Brain before bros.

 

Véracité maléfique : 100% (10/10 pour l’ambiance, 10/10 pour le repas, 10/10 pour la déco)

 

 

 

 

(TEN)DANSES HONGROISES À FAIRE VALSER

Billie Holiday a rendu populaire le morceau Gloomy Sunday. Billie, ça c’est la classe. À son écoute, sa voix remplit mon cœur d’une triste mélancolie et mes yeux débordent d’une chiale qui dégouline sur mes joues. En écoutant Billie, je m’imagine trop beau gosse, alors que je suis qu’un petit Blanc frêle (de merde) et rétro-sentimental pleurnichard (de merde) bloqué dans le passé à regretter toutes mes ex. Bon, arrêtez de m’emmerder avec ça, on parle de musique là. Gloomy Sunday est à la base composé par les Hongrois Rezso Seress et Laszlo Javor en 1933. Là, l’histoire c'est qu’avant d’être interdit en Hongrie, ce morceau aurait été connecté avec 17 cas de suicides : suicide en écoutant le disque, suicide après avoir écouté un groupe jouer le morceau, paroles reportées dans les notes accompagnant le suicide… Après, la Hongrie est certainement dans le top 10 des pays à plus fort taux de suicide, donc il y a potentiellement autant de mecs qui se pendent en écoutant Born To Be Alive de Patrick Hernandez chaque année dans le monde, et ça c’est pas marrant non plus.

 

Véracité maléfique : 51%, comme Patrick 51

 

 

PACTE MAN

Big boss du blues devant l’éternel, Robert Johnson n’aurait, paraît-il, pas eu son légendaire doigté s’il n’avait serré la paluche du Diable à la croisée des chemins. Un pacte avec Satan expliquerait le talent du bonhomme. Dans un Mississipi des années 30 où les croyances vaudou étaient tenaces et les hommes noirs de malfaisantes bêtes de somme, pas difficile d’imaginer que la pilule soit passée comme une hostie à la messe. Pour info, cette stratégie du Malketing (le marketing du Mal) avait déjà été utilisée de la même manière plus tôt par le bluesman Tommy Johnson. Et puis, s'il y a un troisième guitariste dont il faut parler, c’est Steve Vai. Petit Stevy est né le 6 juin 1960. 6.6.60. Vous suivez ? Pas besoin de randonnée chelou pour que le gadjo soit suspecté d’avoir fraternisé avec le Malin. D’autant que M. Vai (historiquement plus jeune guitariste de Frank Zappa, bizarre de base), joue de la 6 cordes dans les Highlands vêtu de fourrure, performance impossible pour de simples mortels… Comment ? Ah bon ?! OK, alors on me souffle dans l’oreillette que Faudel est né le 6 juin d’une autre année et qu’il est donc exclu de faire un rapprochement entre le Prince des Démons et le Petit Prince du Raï.

 

Véracité maléfique : 66,6%

 

 

 

CLIC, T’ES MORT !

José Sergio Vega Cuamea, dit Sergio Vega, dit aussi «El Shaka» était, comme tous ses noms l’indiquent, un chanteur mexicain ringard. Je sais, c’est salaud de dire ça d’un mort. Je sais, c’est salaud de niquer le suspense en annonçant d’entrée de jeu que le mec est crevé la gueule ouverte. Dans de terribles circonstances dignes d’un remake de Ring. Le 26 juin 2010, un hoax à la Pascal Sevran circule sur le web annonçant la mort du crooner par assassinat. L’intéressé dément rapidement, mais quelques heures plus tard, un drive-by bien mené met brutalement fin à sa carrière. Quelques bastos dans la tête, comme dans bien des cas, lui seront fatales. De quoi s’interroger sur la fragilité de la vie, notre but sur cette planète et le rapport prix/bon délire d’un spring break à Cancun. Sur la photo, José joue au sombre héros avec son chapeau, mais personne n’échappe à son destin, fils.

 

Véracité maléfique : 1% (aussi égal à vos chances d’échapper à la mafia mexicaine si vous êtes le Frédéric François local)

 

 

 

LE GRAND MAGE NOIR

David Guetta est disque d’or.

 

Véracité maléfique : 100 000%

 

 

Droit de douter, mais surtout droit de croire. Allez, une dernière pour la route : celle du journaliste qui n’arrivait jamais a finir ce mystérieux article sans que…… arg… non ! pitié......................lqkjkjnskjfnkjnsdfk,..kncnjk….. ;…lxxxx

 

 

Bastien Landru // Merci à @A_Fouache, @Nico_Lanter et Snopes.com // Illustration : Scae.