Ambiance "Pédo-Chic"
On vous le dit tout de go : le porno chic c'est "so années 2000". Une femme qui s'ambiance avec des caniches roses, un gros chien coquin ou qui fait la fête en solo avec des concombres, c'est "so passé". Il faut désormais faire appel à des petits êtres, c'est-à-dire des jeunes filles mineures pour pimenter un clip. Et le spécialiste ès pédophilie hype c'est bien évidemment Richard Kern. Un homme dont le génie doit être envié par bon nombre de messieurs lubriques, puisqu'il se sert en effet en toute quiétude de son métier pour mieux fréquenter de très jeunes filles, un peu comme les profs de philo à la fac. "Who's your daddy ?". C'est sans doute pour cela qu'Is Tropical, un groupe qui a l'air plutôt porté sur les coquineries (cf. leur clip Dancing Anymore) a fait appel à lui. Quoi de mieux en effet, pour illustrer une chanson qui s'appelle Lover's Cave, que de montrer des meufs de 15 ans à poils dans une ambiance très American Apparelienne (bien qu'elles soient vêtues - pour très peu d'entre elles- de vêtements estampillés Kitsuné, bien sûr) ? Big up à toi Josef Fritzl. 
 

Misogynie et revanche sur la vie

Malgré la polémique autour de Blurred Lines de Robin Thicke et de sa prétendue apologie du viol (coucou les féministes américaines, avez-vous seulement déjà vu un clip de rap de toute votre vie ?), la chienne de garde qui est en nous se voit davantage interloquée par la farandole de jeunes filles à poil du début jusqu'à la fin de ce clip. Pourquoi ce choix si cru, ne leur a-t-on jamais appris que parfois la séduction peut s'avérer plus sexy qu'une paire de nichons exhibée sous des néons ? Serait-ce pour booster les ventes d'un groupe qui semble sempiternellement évoluer en seconde division ? Est-ce pour "créer le buzz" comme le disent si bien les pubards de Levallois-Perret ?
 
Si Is Tropical joue pleinement sur le côté physique, nous nous permettrons de faire de même et d'oser évoquer le fait qu'avoir un groupe de rock quand on est doté d'un physique peu évident, hé bien ça aide.
 
 

 

 
Kiki Daho.