Avatar meets la pub Angel de Thierry Mugler meets la drogue
 
Quand on sait que Destiny est le jeu vidéo qui connait le meilleur lancement commercial de tous les temps (pour 500 millions de $ de commande aux quatre coins du monde), on ne comprend pas pourquoi du biff n'a pas été dégagé pour faire un clip digne de ce nom. Au lieu de ça, on voit le vieux Paul errer dans les décors apocalyptiques dudit jeu-vidéo, entouré de guerriers soi-disant futuristes et de messieurs tout en bleu. Le tout teinté d'une lumière violette des plus hideuses. C'était Valérie Damidot à la D.A. ou quoi ?
 
Plan Obsèques anyone ?
Est-ce que le réal' pensait déjà à "l'après" de Paul McCartney pour le faire apparaître sous la forme d'un hologramme, à l'instar de Tupac Shakur ou de Charles Aznavour ? Pourquoi personne ne leur a-t-il dit que ça faisait terriblement cheap, genre le manoir hanté de Disneyland Paris et ses effets spéciaux tout claqués de 1992 ?
 
 
Seriously ? 
 
 
PS : Au niveau du stylisme, on valide le total look noir, petit col Mao + jean slim = parfait. En revanche, niveau capillaire, Paul est border mulet. Une session coiffure s'impose donc dans les plus brefs délais.
 

 
 
Kiki Daho.