Kim Jung Mi (produit par Shin Joong Hyun) - The Sun

Shin Joong Hyun était un producteur coréen de génie et une légende en Asie, où il a bossé avec beaucoup de chanteurs et groupes différents... La plupart d'entre eux l'a laissé tomber pour différentes raisons, et à l'époque où il a réalisé ce morceau avec Kim Jung Mi, ce dernier était le seul à encore accepter de collaborer avec lui. Les sonorités qu'il a développées vont de la musique psychédélique à la surf music en passant par la no-wave coréenne et des touches de pop folk. J'ai lu quelque part qu'il a fait ce morceau après avoir abandonné tous ses projets en cours pour partir dans une longue balade dans les montagnes de Corée du Sud. Ça se ressent dans ce morceau, il y a une sorte de brise dans le son. J'aurai pu dire que ça sonne comme des oiseaux qui chantent ou que ça vous donne l'impression de flotter sur une rivière ou d'autre analogies débiles, mais je vais juste m'arrêter à ça. C'est un très beau morceau, triste avec une mélodie à vous briser le cœur... Je recommande à ceux qui me lisent d'aller vite acheter Beautiful rivers and mountains, le chef-d'œuvre de Shin Joong Hyun ; ça améliore une vie.

 

Discharge - I'm Society's Victim

Quand j'avais 14 ans, c'est ce que j'écoutais dans mon baladeur. Ca me donnait l'impression d'être invicible et terrifiant, ce que je n'étais pas, évidemment... On écoutait ça dans un parc avec mon pote aussi, et on se faisait casser la gueule par d'autres enfants. Discharge est l'un des poids lourds de la quatrième (cinquième) vague punk au Royaume-Uni. Ils venaient du nord de l'Angleterre. Quelque part où il pleut tout le temps. C'est énervé et violent. Si je dirigeais le monde, je forcerai tous les ados un peu nerveux à écouter ce morceau en boucle jusqu'à temps qu'ils se rasent la tête et disent à leurs papa/maman d'aller se faire foutre. C'est ça l'esprit et l'héritage du punk ; j'aimerai toujours le punk hardcore des années 80 pour son génie brutal et stupide. 

 

Colour Blind James Experience - The First Day Of Spring 

Personne ne sait qui sont les Colour Blind James Experience et je peux comprendre pourquoi... C'était un groupe de jazz / polka / country / surf / lounge avec des paroles de génie et un frontman obèse et probablement aveugle (ou du moins daltonien - colour blind en anglais) venu d'Amérique. Il s'appelait James et jouait du vibraphone. John Peel les a repris quelque fois aussi. The First Day Of Spring est un morceau de rock'n'roll chelou et kitsch comme on en faisait dans les années 50 aux États-Unis. Aucun groupe n'a jamais sonné comme eux et aucun ne sonnera comme eux un jour... J'aime beaucoup certains de leurs sons - si ce n'est tous, en fait - mais c'est celui-ci que je joue quand je cherche à faire découvrir ce groupe. James, le chanteur, est mort prématurément, et Colour Blind James Experience est tombé dans l'oubli. 

 

Van Morrison - Tout l'album Astral Weeks (sauf The Way Young Lovers Do

Je voulais écrire un livre sur ce disque, et peut-être bien que je finirai par m'y mettre un de ces jours. Je n'arrive pas à me résoudre à choisir un morceau en particulier, donc je vous propose d'écouter l'album en entier (sauf The Way Young Lovers Do, qui a clairement été rajouté par le label parce que le disque manquait de sons pop... enfin, c'est juste mon opinion, j'ai peut-être tort). C'est dur pour moi de mettre des mots sur la magie qui se dégage de cet album. Le groupe était constitué des meilleurs joueurs de jazz de l'époque, et Astral Weeks a été composé en 3 jours seulement. La légende dit que Van Morisson n'avait même pas rencontré le groupe, il est juste venu à la session d'enregistrement des voix et est reparti après avoir enregistré, sans dire merci aux musiciens. Sa voix est si riche, c'est fou. La façon dont il répète les mots encore et encore est magique. J'adore le style de poésie qui fait très "lycée", et l'étrangeté d'autres paroles. Je mourrai pour cet album et je ne peux pas penser à quelque chose qui s'approcherait de son niveau.

 

R.L Burnside - I'm Going Down South 

C'est un classique de blues par R.L., un mec qui conduisait un tracteur et est passé par la prison pour avoir tué quelqu'un. Beaucoup de choses ont été dites au sujet de R.L. donc je n'en dirai pas plus, mais ce morceau transpire la sexualité et les mauvaises manières. C'est de la musique criminelle faite pour les junkies et les buveurs de nuit. En dépit des quelques morceaux douteux qui sortent sur Fat Possum Records, je suis fier de dire que mon groupe est un pote de label avec feu R.L. Allez écouter sa discographie et si vous le regrettez, c'est que vous n'avez pas d'âme.

 

The Country Teasers - Bitches Fuck Off ! 

J'ai beaucoup appris de ce groupe. L'idée de marier la country, l'automne et les bruits de chatte m'attire beaucoup. Ben Wallers était le leader de The Country Teasers et d'autres projets, mais si je devais choisir qu'un seul morceau dans son corpus, ce serait celui-là. En tant que féministe, il y a certaines paroles auxquelles je n'adhère pas trop, mais jouez ce morceau à votre copine quand elle est vénère et vous verrez pourquoi c'est dans mon top 10. Il est brut et vous touche droit au cœur. Parfois, c'est tout ce dont on a besoin.

 

Hailu Mergia - Habi Meru Meru

Hailu est un one man band d'Éthiopie. Cet enregistrement était une tentative d'apporter le son du jazz éthiopien à une audience moderne (ça a été enregistré en 1985). Pour moi, ce qui est appréciable sur ce morceau est évident. Je ne peux pas lui trouver d'erreur. Il est beau et rêveur - voilà l'un de ces morceaux qu'on aimerait écouter toute sa vie. J'adore le rendu du synthé Moog accompagné de cette boîte à rythmes pourrie. Il s'agit d'un morceau instrumental, donc par respect, je vais m'abstenir de trop parler et simplement encourager le lecteur à l'écouter en entier. Si vous ne l'aimez pas, je mange mon chapeau.

 

Jah Wobble - Invaders Of The Heart (Exotic Decadent Disco Mix) 

Jah Wobble a joué de la basse avec P.I.L (Public Image Limited, le groupe de Johnny Rotten post-Sex Pistols, ndlr) et vient de Londres. J'ai écouté la plupart des trucs qu'il a faits et je n'ai jamais été particulièrement envoûté, mais je joue ce titre à chaque fois que je fais le DJ. Il dure 9 minutes et c'est une pépite de dance music psychédélique anglo-arabe. C'est dur de faire un morceau de 9 minutes qui n'est pas ennuyeux ou dont certaines parties semblent facultatives, mais Invaders Of The Heart s'en sort très bien. Bon, en fait je dois l'avouer, je joue ce morceau quand je dois m'absenter de la cabine de DJ pour aller pisser et fumer une clope, mais ça n'enlève strictement rien à ses qualités que je viens de citer. Ce truc défonce.

 

Abner Jay - I'm So Depressed 

Encore un one man band. Abner Jay est un vrai outsider de la musique folk et ce titre est l'une des meilleures chansons de tous les temps, tout simplement. Rien de plus à ajouter - écoutez-moi ça et faites-vous votre propre avis.

 

Television Personalities - Stop And Smell The Roses

Dan Tracy des Television Personalities est une figure tragique. Il a eu une vie très dure, ce qui s'entend directement dans sa musique. Tous les sons des débuts de cette formation sont géniaux, et d'une certaine façon, c'étaient eux les vrais punks anglais des années 70 et 80 (et 90 et 2000 !). Ils n'ont jamais eu quoi que ce soit à foutre de la mode. Ce morceau en particulier est l'un de leurs plus tristes, et j'adore son arrangement musical ainsi que ses paroles, qui viennent soutenir un propos transpirant clairement la souffrance : "I don't know where you are and you seem so far away / And I don't expect to see you again." Je me retrouve à chanter ça à chaque fois que je suis bourré et déprimé.

 

Eddie Noack - Psycho

De la country très étrange. J'avais ça sur un 45 tours avec The Rubber Room de Porter Wagoner sur l'autre face... Ces deux titres sont aussi géniaux l'un que l'autre. Je ne sais pas grand-chose d'Eddie Noack mais il m'a l'air d'être hyper-chelou et parano comme mec. Et d'ailleurs, dans ce morceau, on a affaire à un psychopathe qui se confesse à sa mère. "You think I'm a psycho, don't ya mama ? You better let them lock me up !"

 

++ La page Facebook et le compte Bandcamp de Fat White Family.
++ Songs For Our Mothers, le prochain album de Fat White Family, sortira le 22 janvier 2016. ++ Fat White Family sera en concert dans le cadre du Festival Les Inrocks Philips les 12, 13, 14 et 16 novembre.