Pascal Bouaziz :

Kool Keith - I Don't Believe You

Je ne connais pas grand chose de Kool Keith, mais ce titre et beaucoup de titres de cet album en particulier font partie d'une sorte de panthéon personnel. I Don't Believe You m'arrive en tête à peu près 14 fois par jour, quand je suis de bonne humeur : à peu de choses près à chaque fois que je lis un journal, écoute quelqu'un parler, ou regarde les gens marcher dans la rue. Minimalisme, humour noir, inspiration en roue libre, méchanceté ou (honnêteté revendiquée) : un modèle pour Bruit Noir.

 

La Caution - Connasse

Son parfait, virtuosité du flow, production stupéfiante, une histoire de frères avec deux talents impressionnants... Un texte foisonnant qui frise franchement et sûrement avec le mauvais goût, tant mieux, et avec surtout des morceaux de poésie incroyable  : "je suis une porte close qui ne se supporte plus"...

 

Jean-Luc Le Ténia - Kurt

Je (re)découvre régulièrement Jean-Luc Le Ténia, que je connais assez mal. J'ai choisi cette chanson en particulier comme La province de Bruit Noir évoque son suicide, que Requiem de Bruit Noir évoque un autre en citant Neil Young par Kurt Cobain... C'est peut-être pas clair tout ça, mais bon, on fait ce qu'on peut.

 

Alan Vega - Viet Vet

Une des trois, quatre chansons que je peux écouter en boucle une après-midi entière sans me lasser : un accord, un beat, des solos de guitare, et Alan Vega - éternel. Très beau texte aussi. Viet Vet fait partie des reprises traduites en français à paraitre sur Sciences Politiques, le prochain album de Mendelson. A paraître si tout se passe bien en septembre 2016.

 

Kool Keith - F-U M.F

Je ne connais pas grand chose de Kool Keith (bis), mais ce titre et beaucoup de titres de cet album en particulier font partie d'une sorte de panthéon personnel. F-U M.F m'arrive en tête à peu près 14 fois par jour quand je suis de mauvaise humeur : à peu de choses près à chaque fois que je lis un journal, écoute quelqu'un parler, ou regarde les gens marcher dans la rue. Minimalisme, humour noir, inspiration en roue libre, méchanceté ou (honnêteté revendiquée) : un modèle pour Bruit Noir (bis).

 

Jean-Michel Pirès :

Afrika Bambaataa feat. John Lydon - World Destruction

Collaboration inattendue entre deux cinglés pour un morceau à l'ancienne : du hip-hop qui claque avec la voix de John Lydon, magnifique, et des synthés bien new-wave pour danser un peu défoncé. C'est parfait !

 

Mark Kozelek & Jimmy Lavalle - Somehow The Wonder Of Life Prevails

Magnifique, beau, parfait, tout l'album m'a touché. Il faut en garder un, ce sera ce morceau, minimal, doux, aérien, et la voix du ronchon Kozelek ; parfaite, douce, elle me réconforte.

 

Neil Young - I'm The Ocean

Neil Young avec Pearl Jam en backing band, hé bien pour moi ça a marché j'y ai cru : le son est dégueu, électrique à souhait, c'est sauvage, il y a quelques fulgurances, comme cet I'm The Ocean. Moi, j'ai trouvé cette rencontre à la hauteur, vite enregistrée, vite sortie, et chacun reprend sa route... Le meilleur album de Pearl Jam - ça peut se discuter, mais en même temps je ne connais que celui-là ! 

 

Hymie's Basement - Lightning Bolts and Man Hands

C'est un album bordélique de Why? de Clouddead (qui l'était déjà pas mal) et Fog que je connais mal ; en tout cas, au milieu de ce bazar il y a ce morceau simple, beau, léger, qui donne envie de s'asseoir devant la fenêtre et manger une pomme...

 

Suprême NTM - Ma B*nz

Bon, on pense ce qu'on veut du rap français, de tout ça, mais là, Ma Benz avec Lord Kossity qui éructe des choses que je ne comprends toujours pas, hé bien moi je trouve que ça groove à la mort. Production pas trop datée... super morceau en tout cas, qui traverse le temps, les générations, rien à dire.

 

++ La page Facebook de Bruit Noir et le compte Soundcloud de leur label, Ici D'ailleurs

++ Le premier LP de Bruit Noir, I/III, est sorti le 13 novembre dernier. Disponible ici, ou sous tous formats sur le site officiel du label. La release party de I/III se tiendra le mardi 15 décembre prochain au Klub