Pionnier de la scène graffiti américaine dans les 70's, le New-Yorkais devient une référence du design graphique hip-hop en travaillant avec de grosses pointures telles que Public EnemyL.L. Cool J ou les Beastie Boys. A travers ses peintures, dessins ou collaborations marketing, il contribue à forger l’identité du genre. Haze présente ici les covers de disques qui ont influencé son travail : en dépassant le stricte cadre du hip-hop, ses goûts réaffirment les racines multiples, diverses et parfois étonnantes de la culture à base de popopopop.

 

1. Jimi Hendrix - Are You Experienced

Aucune pochette de rock psychédélique ne surpasse celle-ci. Musicalement et artistiquement, elle m’a beaucoup influencé adolescent. 

 

2. Alice Cooper - School’s Out

L’une des premières pochettes «concept» que je me rappelle avoir achetée gamin. Aujourd'hui, personne n’en fait plus des comme celle-ci, alors qu'elle résiste haut la main à l’épreuve du temps.

 

3. Beastie Boys - Check Your Head

Bon d’accord, j’ai créé celle-la, mais je me devais de l’inclure parce que je pense qu’elle résiste également à l’épreuve du temps. La simplicité est préférable à la complexité, d’où l’utilisation du noir et blanc.

 

4. Eric B. & Rakim - Follow The Leader

Leurs couvertures customisées façon Dapper Dan ont donné le ton pour le hip-hop dans son ensemble. Sur cet excellent album, Rakim a balancé certaines des meilleurs paroles de tous les temps. 

 

5. De La Soul - 3 Feet High and Rising

Au moment où le hip-hop devenait malheureusement beaucoup trop hard, De La Soul est arrivé et a tout renversé. Grosse influence générationnelle, cette couverture est complètement à contre-courant ; elle a brisé le moule de l’époque.

 

6. The Beatles - Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band

Pas d’explication requise. Un collage incroyable en hommage à des figures historiques et à leur influence.

 

7. The Beatles - The White Album

Il faut vraiment en avoir pour limiter ta couverture à un fond blanc. Les Beatles l’ont fait avec panache et la musique suivait, bien entendu.

 

8. Big Brother & the Holding Company - Cheap Thrills

Un mélange de R. Crumb et de comics underground qui se marie parfaitement sur une couverture d’album, avec même un petit côté mainstream. Cet album a eu un impact énorme sur moi quand j’étais enfant.

 

9. Ice-T - Power

Cette couverture est sur la liste pour deux raisons : sa typographie très forte, et puis parce que Darlene, la femme d'Ice-T à l’époque, est incroyable. Impossible de rivaliser avec cette couverture.

 

10. Tone Loc - Wild Thing (US Single)

Un autre de mes couvertures ; la photo est tirée du clip avant que ce dernier ne soit monté. Elle est aussi en noir et blanc, preuve supplémentaire qu’une couverture d’album n’a pas besoin d’être sur-travaillée et avoir l’air hors de prix pour être un succès. Cet album a été #1 à la fois pour les charts rap et pop, et le clip, qui a couté 500$ et quelques faveurs, a été également classé #1 sur MTV.   

 

++ Le site officiel d'Eric Haze.

++ Eric Haze présentera son travail du 27 novembre 2015 au 23 janvier 2016 à la Galerie Wallworks Paris.