SEXY SUSHI - MORLAIX - Club Coatelan
par M.Silver

Minuit, le public en larmes nous réclame.
Minuit et 23 secondes, je monte sur scène, et je mets en branle Toshiba.
Minuit 11 minutes, Reby a plus que chaud et décide de se désaltérer avec ma Cristaline.
Minuit 11 minutes et 23 secondes, Toshiba grillé par noyade.
Fin du concert.
Heure du décès : 00 h 11 et 23 secondes.

 


SEXY SUSHI - LYON - Ninkasi Kao
par R.Warrior

Bon, c'était l'autre jour. Je ne sais plus quel jour puisqu'ils ont tous la même forme.
On est arrivés un par un à la Gare de Lyon. Moi, Maud (notre manageuse 1 m 68, brune, un nez, 2 yeux) et Mitch (mon batteur, hyper musclé, 2 m 14, noir).
Un gentil est venu nous chercher, nous a emmenés à la salle, le Ninkasi Kao, pour un festival de musique traditionnel Kurde.
C'était notre premier soir avec la roue des tubes.
La roue des tubes, c'est une roue qu'on a imaginée pour que les concerts ne se ressemblent jamais.
Comme la roue de la fortune, y a des plaquettes avec dessus les noms des chansons, ou bien banqueroute, rappel ou encore Olivia Ruiz et 1 kg de beurre.
Début du concert, Mitch lance le merdier. " Banqueroute ", OK. On se casse.
Les orgas vont nous tuer si on n'revient pas sur scène.
Oh et puis merde. J'aurais préféré pas y retourner.
Deuxième lancement de roue : "Rachida", OK. On chante Rachida. Troisième lancement "Rachida" !!! Putain cette roue, c'est carrément génial ! Je commence à me dire qu'on va faire le concert avec une seule chanson en boucle ! Là, je prends mon pied, je prends mon pied, je m'attache avec des menottes, et je me dé-culotte.
Après, c'est un peu flou, dans le désordre, on m'a volé une chaussure, tout le monde est venu se foutre sur la gueule sur scène, on a renversé 900 litres de bière sur les consoles, une putain de vraie piscine, pull marine, tout le monde a dû se retourner pour faire plaisir à Mitch et pour nous punir d'être ce que nous sommes, nous nous sommes infligés 3 min d'Olivia Ruiz. J'ai le souvenir d'avoir incité délibérément les gens à rentrer par l'accès de sécurité et ainsi provoquer une vague de rage chez la sécu et un vent de révolution parmi les spectateurs. La sécu ne m'a pour une fois pas flanqué de tarte ! C'était donc une très bonne soirée.
Le lendemain de ce jour nous avons joué à... merde, je ne me souviens déjà plus.
Mais nous avons joué.
Et qui sait si nous rejouerons.
En tout cas, je voulais profiter d'avoir la parole pour pouvoir parler de notre musique, au-delà d'un concert, et au-delà de l'infini, vous croyez peut-être qu'on fait ça pour rire ou parce qu'on est gros, mais non. Je voulais le crier haut et fort. Je suis pour, je suis contre, je suis avec, je suis sans et surtout "NON".
FUCK NO.
Jean Rémi Julienne.


Par les Sexy Sushi // Photo : Aertiron.

 

Le nouvel album de Sexy Sushi, Tu l'as Bien Mérité, sort demain.

 

Lire:

- Contre Chronique de Concert par Alister

- Contre Chronique de Concert par Chicros